Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Bilan sur la COVID-19

« On a peur que ce soit le calme avant la tempête », prédit Christian Dubé

durée 15h00
2 mars 2021
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, tenait aujourd’hui un point de presse afin de faire le bilan sur la vaccination de la COVID-19 au Québec.

La situation épidémiologique actuelle est sur un plateau. En effet, la courbe de souches anciennes diminue tandis que celle des variants, principalement britanniques, augmente. « C’est pour cette raison que nous devons faire extrêmement attention », a insisté le ministre.

Tous les cas sont criblés et il y a actuellement 12 à 15 % de ceux-ci qui proviennent de variants. « Je dois être honnête, on a peur que ce soit le calme avant la tempête », a-t-il confié. 

Il a cependant nuancé en rappelant que la vaccination permet de baisser le niveau de risque, bien qu’il y ait encore beaucoup à faire.

Vaccination de masse
Le ministre a aussi souligné l’excellent travail des équipes pour la préparation et la gestion de la première journée officielle de vaccination de masse qui s'est tenue hier sur l’ensemble du Québec.

Plus de 17 000 personnes ont été vaccinées lors de cette première journée.

« Bien sûr nous avons quelques ajustements à faire sur le terrain, mais ça a été une belle réussite », a-t-il exprimé. 

Le directeur de la campagne de vaccination contre la COVID-19 au Québec, Daniel Paré, a rappelé l’importance de ne pas arriver trop tôt à l’heure de son rendez-vous. Christian Dubé a quant à lui précisé qu’il est indispensable d'avoir un rendez-vous pour se rendre sur le lieu de vaccination, et que les accompagnateurs sont limités à une seule personne. 

« Aussi, il est normal que la vaccination n’avance pas au même rythme dans toutes les régions », a expliqué M Dubé. « Chaque territoire à une situation épidémiologique différente et une population différente. En Montérégie par exemple, on a pas encore vacciné toutes les RPA donc il faut finir d’abord. » 

Implication des pharmaciens
À partir de mi-mars, ce sont plus de 1 400 pharmaciens au Québec qui pourront administrer les vaccins dans leurs locaux.

Les tranches d’âges et les conditions de vaccination seront cependant les mêmes que dans les autres lieux dédiés à cela. 

 Parmi les 12 millions de doses prévues pour la province, deux millions seront administrées par ces professionnels. « Je tiens tout de même à souligner que c’est une première dans l’histoire de la vaccination au Québec », d’ajouter Christian Dubé. 

Passeport vaccinal
Le ministre a aussi répété et éclairé ses propos sur le passeport vaccinal. 

« Cette opération existe déjà, nous voulons simplement la digitaliser pour la rendre plus facile et plus moderne. L’objectif est d'avoir une preuve de vaccination, que nous demandons déjà, mais qui sera cette fois entièrement digitalisée. »

Vaccination à domicile
La vaccination à domicile est une suggestion évaluée par le gouvernement d’après M Dubé. 

« Nous communiquons avec les CISSS et les CIUSS pour déterminer le nombre de personnes qui ne peuvent se déplacer pour se rendre sur un site de vaccination, afin d’établir les ressources nécessaires. Qui plus est, ce sont des unités mobiles qui vaccinent en ce moment en RPA, alors lorsque cela sera terminé, nous pourrons les réquisitionner pour la vaccination à domicile. » 

Vaccin du fabricant AstraZeneca 
Le Docteur Horacio Arruda, également présent lors de cette conférence, a rappelé que c’est un « bon vaccin ». 

« Dans le contexte de pénurie de vaccin, ce nouvel arrivage pourrait nous permettre de vacciner plus de monde. »

M Paré à, quant à lui, certifié que les doses de AstraZeneca seront administrées en temps et en heure, avant leur date de péremption, dès que le feu vert aura été donné par le Comité consultatif national d’immunisation. 

commentairesCommentaires

3

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • M
    Mike
    temps Il y a 1 an et 6 mois
    Ils devraient arrêter de gouverner par la peur.
  • JV
    Jacques Vallée
    temps Il y a 1 an et 6 mois
    Ce n est pas une prédiction: il ne sera jamais mieux que ça
  • CSP
    Carl st-pierre
    temps Il y a 1 an et 6 mois
    C'est sûr que garder les gym fermé, ca aide à garder la population en santé
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les Canadiens blâment Trump pour les événements du 6 janvier 2021, révèle un sondage

Un nouveau sondage révèle qu'un Canadien sur trois suit attentivement les audiences de la commission d’enquête chargée de faire la lumière sur l’assaut du Capitole le 6 janvier 2021, aux États-Unis, et que près des trois quarts des Canadiens blâment le président Donald Trump pour ce qui s'est passé. Ce nouveau sondage Léger, mené en ligne en août ...

Protection du français: le Bloc fera passer un «test» aux partis fédéraux

Les partis fédéraux passeront mercredi un «test de cohérence» lorsqu'ils voteront sur un projet de loi visant à mieux protéger la langue française, estime le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet. Les autres partis politiques sont «toujours prêts» à faire des énoncés de principes, a-t-il noté en entrevue avec La Presse Canadienne. Or, ...

durée Hier 15h00

Fonctionnaires fédéraux: Ottawa a déposé de nouvelles offres

Le gouvernement fédéral vient de revoir à la hausse les augmentations de salaire qu'il offre aux fonctionnaires fédéraux, dans le cadre des négociations pour le renouvellement de leurs conventions collectives. L'Alliance de la fonction publique du Canada, dont 120 000 membres sont concernés, a fait savoir que le gouvernement avait déposé de ...