X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Des assouplissements pour le milieu culturel et le sport non amateur

durée 14h00
30 septembre 2021
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, accompagné de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, et du directeur de la Santé publique, Horacio Arruda, a annoncé des assouplissements concernant le milieu culturel et le sport non amateur.

M.Dubé prévient toutefois que bien qu’il y avait des annonces aujourd’hui, il ne fallait pas s’attendre à une série d’assouplissements dans les prochaines semaines.

« Je vous le dis tout de suite. Il ne faut pas crier victoire parce qu’il faut rester prudent. Le mois d’octobre a aussi ses défis. Donc, je vous dis d’un côté, bravo très beau mois de septembre, belle réussite, mais on le sait qu’il va y avoir plus de contacts à l’intérieur du mois d’octobre », ajoute-t-il.

Toutes ces nouvelles directives concernent les personnes adéquatement vaccinées (2 doses). Le ministre indique qu’ils veulent que ces Québécois « puissent continuer à retrouver ce qu’on appelle une certaine normalité. »

Assouplissements à partir du vendredi 8 octobre :

– Les salles de spectacles, de cinéma, où les personnes ont des places assignées assises pourront remplir leurs salles à pleine capacité ;

– À l’extérieur, il n’y a plus de limites de spectateurs et plus de section, lorsqu’il s’agit de représentations assises ;

– Les congrès, les conférences, les assemblées, les réunions, les cérémonies de graduation ou de reconnaissance, les allégements vont s’appliquer, mais toujours à condition que le passeport vaccinal et le masque soient présents ;

– Les orchestres, les harmonies et les chorales pourront reprendre leurs activités avec un maximum de 100 participants sur scène. Les personnes qui chantent et qui jouent d’un instrument à vent devront respecter une distance de 2 mètres et tous les autres d’un mètre ;

– Les plateaux de tournage pourront recevoir du public en vertu des mêmes normes que les salles de spectacles.

Cela fait près de 19 mois que les salles n’avaient pas l’autorisation de les remplir à pleine capacité. Ces endroits ont été choisis, car ce sont des lieux où il y a peu de transmissions.

Le gouvernement rappelle que le passeport vaccinal et le port du masque obligatoire dans ces lieux sont une voie de passage pour pouvoir remplir nos salles au complet .

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 13h00

Projet de loi sur l'aide médicale à mourir: Dubé retire un article controversé

Le ministre de la Santé s’incline devant les critiques et accepte de retirer un article controversé de son projet de loi sur l’élargissement de l’aide médicale à mourir (AMM). Christian Dubé a annoncé jeudi en point de presse à l’Assemblée nationale qu’il renonçait à élargir l’AMM aux personnes souffrant d’un handicap neuromoteur grave, comme la ...

25 mai 2022

Legault veut un «mandat fort» pour pouvoir rapatrier les pouvoirs en immigration

François Legault sollicitera un «mandat fort» lors de la prochaine campagne électorale afin de pouvoir négocier avec Ottawa le rapatriement des pouvoirs en immigration. Le premier ministre a mis de l’avant cette revendication mardi, lors d’un point de presse qu’il a tenu immédiatement après l’adoption du projet de loi 96 visant à protéger la ...

24 mai 2022

Ottawa donne le coup d'envoi à des consultations sur les langues officielles

Le gouvernement fédéral a lancé mardi les consultations publiques qui mèneront à l’élaboration du prochain plan d’action en matière de langues officielles devant s’échelonner de 2023 à 2028. La ministre de Langues officielles, Ginette Petitpas Taylor, a qualifié ce futur plan de «principal véhicule de mise en œuvre» du projet de loi C−13 de ...