X
Rechercher
Publicité

Pandémie de la COVID-19

Québec annonce la fermeture des écoles et de plusieurs commerces dès ce soir

durée 14h30
20 décembre 2021
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

À compter de ce soir, les écoles, plusieurs commerces comme les bars et les cinémas, fermeront dans l’ensemble du Québec alors que plusieurs restrictions sont instaurées dans diverses activités notamment les événements sportifs. 

C’est ce qui a été annoncé aujourd’hui par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en conférence de presse virtuelle. « La situation épidémiologique est critique en ce moment, la transmission communautaire est fulgurante », a-t-il commencé. 

Ainsi, depuis son domicile, le ministre a précisé que les cours sont donc suspendus dans ces établissements qui pourront reprendre en présentiel seulement à partir du 10 janvier. Les établissements qui avaient prévu une rentrée avant cette date pourront tenir des cours à distance. 

Notons cependant que les écoles primaires resteront accessibles jusqu'aux congés afin d’assurer la distribution des tests rapides et continuer la vaccination. Les services de garde pourront également rester ouverts pour ceux qui en ont vraiment besoin, notamment les travailleurs de la santé et des services d’urgences seront ouverts dès janvier.

Les milieux d'enseignement supérieur pourront être ouverts s'il y a des étudiants qui sont en examen ou en stage.

Qui plus est, toutes les activités parascolaires sont temporairement annulées.

À cela s’ajoute la fermeture complète des bars, des tavernes, des casinos, des cinémas et des salles de spectacle, et ce, à compter de 17 h aujourd’hui. Les restaurants pourront ouvrir seulement entre 5:00AM et 22h.

Les prestations sportives professionnelles et amateurs se tiendront à huis clos jusqu’à nouvel ordre. Les gyms et les spas sont aussi fermés sauf pour les soins personnels. 

Pour finir, le gouvernement a réinstauré le télétravail obligatoire.

« La vaccination offre une solution, mais elle n’est pas suffisante à court terme », a justifié le ministre de la Santé et des Services sociaux alors que de nouvelles mesures étaient déjà en place depuis aujourd’hui. 

Justement, en ce qui concerne la vaccination, Christian Dubé a expliqué que la troisième dose est nécessaire pour vaincre Omicron. Avec deux doses, il y a 30% de protection face à ce nouveau variant, et la troisième dose augmente ce taux à 75 %. 

« Je ne vous cacherai pas qu’en ce moment, on prend une journée à la fois, c’est tellement grave ce qui nous arrive », a-t-il indiqué. Des projections des spécialistes devraient être présentées au gouvernement ce soir et « ce ne sera sûrement pas encourageant ». De ce fait, il n’est pas impossible que d’autres mesures soient annoncées dans les prochains jours. 

Dépistage et tests rapides
Accompagné du directeur national de santé publique, Horacio Arruda, et du directeur général de la gestion exécutive et opérationnelle de la pandémie, Daniel Paré, le ministre a insisté sur l’importance de ne pas se présenter au centre de dépistage de la COVID-19 si on n’a pas de symptômes. « Ce n’est pas un outil pour se faire tester si on est asymptomatique et qu'on veut se rassembler avec nos proches. »

Ce point a été soulevé, car les capacités des centres ont été atteintes au cours des derniers jours. Il faut donc laisser la priorité à ceux qui sont sûrement contagieux et qui ont des symptômes.

À ce propos, un guide avec des consignes très claires devrait être dévoilé dans les prochaines heures sur le site Internet du gouvernement du Québec.

Aussi, les personnes avec des symptômes seulement peuvent faire un auto-test pour vérifier si elles sont porteuses du virus ou non puis se rendre dans un centre de dépistage ensuite si le résultat est positif. 

Enfin, tous ceux qui contractent la COVID-19 sont invités à s’isoler bien sûr et à prendre contact avec les personnes qu’ils ont côtoyées afin de leur dire de se mettre eux aussi en isolement.

Délestage dans les hôpitaux
Les nouvelles projections des spécialistes devront probablement contraindre le gouvernement à faire du délestage important dans le réseau de la santé et des hospitalisations. 

« Je sais que c’est dur pour le moral, mais ce n’est pas le temps de se décourager. Le personnel de la santé est mobilisé, tout le monde travaille très fort. » 

Les équipes travaillent déjà sur l’organisation de ce possible délestage pour les opérations non urgentes bien entendu. « La priorité c’est la vaccination ! », d’insister M Dubé. 

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • I
    Ian
    temps Il y a 5 mois
    Il aurait était mieux aussi de annulé les partys des Fêtes prive en réduisant le nombre de personne car ont sait que le monde vont invité les non vacciner.et c'est la que ca vas etre pire après le Fêtes . Ceci est mon opinion et je crois que les monde sera d'accord.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


16 mai 2022

Une consultation publique pour changer le nom de la MRC Robert-Cliche

Une consultation publique est désormais en place dans le but de pouvoir changer le nom de la MRC Robert-Cliche par MRC Beauce-Centre. En effet, suite à une résolution adoptée par la Municipalité régionale de comté (MRC) de Robert-Cliche, en juillet 2021, demandant à la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation de procéder au changement ...

14 mai 2022

Mario Caron reçoit une médaille de l’Assemblée nationale

Luc Provençal, député de Beauce-Nord, a remis une médaille de l’Assemblée nationale à Mario Caron pour le remercier de ses 40 années actives dans le monde municipal. « Empathique, sympathique, réservé et efficace. Voilà sommairement qui est Mario. Un être que je côtoie depuis de nombreuses années. Un homme qui a consacré 40 ans au monde ...

12 mai 2022

Les aînés en perte d'autonomie n'auront pas les soins requis, prévient la vérificatrice générale

S’il ne change pas d’approche, le Québec ne pourra pas répondre aux besoins des aînés en perte d’autonomie, prévient la vérificatrice générale, Guylaine Leclerc. Dans son rapport annuel 2021−2022, déposé mercredi à l’Assemblée nationale, Mme Leclerc trace un portrait du vieillissement de la population qui est loin d’être réjouissant. Son ...