Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Plusieurs milliers de personnes

Manifestation à Québec: des klaxons, de l'exaspération et des câlins gratuits

durée 14h00
5 février 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par La Presse Canadienne

Voir la galerie de photos

Samedi matin, plusieurs milliers de personnes étaient réunies dans le secteur de l’Assemblée nationale pour manifester contre les mesures sanitaires et des dizaines de camions étaient stationnés sur le boulevard René−Lévesque près des édifices parlementaires. 

Parmi les manifestants réunis près de la fontaine de Tourny, à quelques pas d’un des sites du Carnaval de Québec, Sophie Veronneau tient une pancarte sur laquelle est dessiné un cœur avec l’inscription «calins gratuits». 

«Je veux donner plein d’amour à tout le monde qui en ont besoin, parce que ç’a été dur dans les deux dernières années, explique−t−elle. Après 20 secondes de câlins, le cerveau sécrète de l’endorphine et ça rend les gens heureux et de bonne humeur». 

La manifestante n’est pas vaccinée et ne «craint pas du tout le virus».  

À la blague, son amie Anouk mentionne à La Presse Canadienne: «On se donne des câlins à deux mètres de distance bien sûr». 

Alentour des deux câlineuses, des gens dansent, discutent et réclament la fin des mesures sanitaires. 

Stéphane Briand, tient au−dessus de sa tête une pancarte sur laquelle un montage photo montre le premier ministre François Legault «déguisé» en Kim Jong−un. 

L’homme d’une quarantaine d’années clame que les politiciens  «veulent nous contrôler avec la passe vaccinale pis on est contre ça.» Il se dit tanné de voir le gouvernement fonctionner par décret depuis deux ans.

Constance Pomerleau également est tannée. Sur sa pancarte, elle a d’ailleurs écrit «vaccinée et tannée». 

«J’ai un passeport vaccinal, mais je suis fière de dire que je ne m’en suis jamais servie», affirme la femme qui s’est déplacée à la manifestation avec ses enfants. 

«J’ai 62 ans, et il faut que je demande la permission pour aller dans un magasin?» s’interroge la manifestante en expliquant que le passeport vaccinal, «c’est contre mes principes» et «c’est pour punir les non−vaccinés». 

«Le plus triste, ajoute−t−elle, c’est la haine entre les vaccinés et les non−vaccinés». 

Devant elle, sur le boulevard René−Lévesque, des convois de véhicules, surtout des camionnettes et des voitures, défilent en klaxonnant devant les manifestants. De l’autre côté du boulevard, une contre−manifestation s’est organisée. 

« On croit qu’il y a une colère qui est légitime, mais cette colère est récupérée par des gens qui demandent des dons», soutient Jean−Sébastien Ménard, administrateur de la page Facebook de «L’observatoire des délires conspirationnistes du Québec», un média satirique, dont le but est de «dénoncer la désinformation sur les médias sociaux». 

«Les organisateurs ont des revendications complètement farfelues» selon lui, car «on ne peut mettre fin à toutes les mesures sanitaires d’un seul coup». «On n’a pas l’intention de confronter les manifestants», a−t−il ajouté, en précisant que son petit groupe n’a pas été intimidé, mais seulement «photographié et filmé». 

Camille et Chloé, des résidentes du secteur qui ont préféré taire leur nom de famille, ont pris une marche pour voir comment le tout se déroulait et se faire une idée sur les revendications des manifestants. 

«Ils ont le droit de faire valoir leur point, mais je n’en vois pas l’utilité», a dit Chloé, en ajoutant que jusqu’à présent, «les manifestants ne dérangent pas trop». 

«Jusqu’à maintenant, on n’a pas l’impression que la ville est prise en otage», a renchéri son amie Camille. 

Une très forte présence policière a été déployée dans le secteur et vers midi, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a écrit sur Twitter que «les véhicules à proximité de l’Assemble nationale doivent suivre les directives de la police et laissez le passage libre aux usagers de la route en tout temps.» 

Vendredi soir, le SPVQ a annoncé avoir remis six constats d’infraction en lien avec des violations de règlements municipaux et 34 constats pour non−respect du code de la sécurité routière. 

Stéphane Blais, La Presse Canadienne
Captation vidéo: Jessy Pouliot - EnBeauce.com

À lire également:
Grosse délégation beauceronne à la manif de Québec

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • R
    Respect
    temps Il y a 11 mois
    Très belle façon de montrer la civilisée a vos enfants et le respect allez y manifester mais laisser vos enfants chez vous ,et en passant vous vous lamenterai encore si les cas augmentent et très beau respect pour nos commerçants et restaurateurs qui en ont arraché et qui continue d'en arracher et au personnes âgées qui ont du rester seules , vous me faite penser a Bernier ,désolent.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h00

En créant une nouvelle agence santé, Dubé se déresponsabilise, accusent les libéraux

La création d'une nouvelle structure en santé permettra au ministre Christian Dubé de se déresponsabiliser. C'est du moins ce qu'anticipent les libéraux, qui sont réunis cette semaine en caucus présessionnel à Lac-Beauport, au nord de Québec.   Ils accueillent mal l'idée d'un projet de loi créant Santé Québec, une entité séparée du ministère ...

24 janvier 2023

Retraite du cabinet Trudeau: la situation des passeports au menu des discussions

Le cabinet libéral entamera mardi la deuxième journée de sa retraite de trois jours à Hamilton et plusieurs enjeux sont au menu des discussions, dont la lutte contre l'inflation, mais aussi la situation des passeports. La ministre de la Famille, Karina Gould, doit offrir une mise à jour sur la situation dans les bureaux des passeports, qui ont ...

23 janvier 2023

Nouvelle-Beauce: plus de 650 000$ pour des projets structurants en 2023 et 2024

La MRC de La Nouvelle-Beauce a récemment adopté sa Politique de soutien aux projets structurants 2023-2024 qui dispose d'une enveloppe de 663 428 $. Dans le cadre du Fonds région et ruralité (FRR) Volet 2 – Soutien à la compétence du développement local et régional des MRC, la MRC doit affecter une part du montant qui lui est versé pour soutenir ...