Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les déléguées de la FIQ rejettent l'offre «déconnectée» de Québec

durée 09h00
21 janvier 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Les déléguées de la FIQ viennent officiellement de rejeter l'offre gouvernementale qui avait été déposée à la mi-décembre, dans le cadre du processus de renouvellement des conventions collectives.

Ces déléguées, réunies en conseil national extraordinaire de négociation, à Saint-Hyacinthe, représentent tant les membres de la Fédération interprofessionnelle de la santé que de la FIQ-P (privé), soit la grande majorité des infirmier(e)s, infirmier(e)s auxiliaires et autres professionnel(le)s en soins.

Les représentantes qualifient cette offre de déconnectée, irrespectueuse, insultante, dans un contexte où, selon elles, «le système s'écroule».

Au plan salarial, Québec offre 9 % d'augmentations sur cinq ans, plus un montant forfaitaire de 1000 $ et une somme équivalant à 2,5 % réservée à des «priorités gouvernementales» — ce qui lui fait évaluer son offre à 13 %.

Par ailleurs, les infirmières de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, qui ont récemment menacé de démissionner en bloc tellement elles jugeaient difficiles leurs conditions d'exercice, ont été ovationnées par les 1200 délégués de la FTQ réunis en congrès, à Montréal.

C'est le syndicat des cols bleus de la ville de Montréal qui a salué leur mobilisation et a demandé aux délégués de la FTQ de les appuyer. Spontanément, les délégués se sont levés et les ont longuement applaudies.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • RB
    Réjean Bouffard
    temps Il y a 2 semaines
    Pourquoi ne parle t-on que de salaire? Il me semble que les infirmières se plaignent surtout de temps supplémentaire obligatoire et de conditions de travail. Même si on les payait 1million de $ par année ça ne rendrait pas le travail plus agréable. On sait tous que le salaire n'est pas une motivation. Alors qu'on améliore leurs conditions de travail afin que les infirmières et infirmiers entrent au travail en "chantant"!

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 février 2023

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...

29 janvier 2023

Dubé justifie le recours au privé pour des employés d'organismes publics

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a justifié jeudi le recours par des organismes publics à des services médicaux privés pour leurs employés. Il réagissait aux révélations selon lesquelles Hydro-Québec et Investissement Québec payaient pour des téléconsultations en médecine privée, afin d'éviter que leurs employés perdent leur temps à ...