Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Scène fédérale

Sondage: les Canadiens pensent que Trudeau sera des prochaines élections

durée 15h00
4 juillet 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Une majorité de Canadiens pensent que le premier ministre Justin Trudeau restera à la tête de son parti lors des prochaines élections, même si sa cote de popularité est encore extrêmement faible, suggère un nouveau sondage.

Les questions sur l'avenir de M. Trudeau tourbillonnent depuis plus d'un an, alors que son parti est loin derrière les conservateurs dans les intentions de vote. Ces interrogations se sont intensifiées la semaine dernière, lorsque les libéraux ont perdu un bastion face aux conservateurs lors d'une élection partielle à Toronto.

Un sondage Léger, mené en ligne auprès de 1521 personnes entre le 28 et le 30 juin, a révélé que les deux tiers des répondants croient que Justin Trudeau demeurera chef du Parti libéral jusqu'aux prochaines élections. En vertu de la loi électorale à date fixe, le prochain scrutin national doit avoir lieu d'ici l'automne 2025.

Une personne interrogée sur trois a déclaré qu'elle pensait que le chef libéral démissionnerait avant la fin de cette année, et beaucoup d'entre elles pensaient que cela se produirait d'ici la fête du Travail.

Bien que les résultats aient été pondérés statistiquement, aucune marge d’erreur ne peut leur être attribuée, car les sondages en ligne ne sont pas considérés comme des échantillons véritablement aléatoires.

Justin Trudeau, pour sa part, a affirmé mercredi qu'il avait répondu aux appels des membres de son parti, mais il a soutenu qu'il dirigerait les libéraux lors des prochaines élections.

Le sondage suggère un mécontentement généralisé à l'égard de Justin Trudeau, alors que seulement une personne interrogée sur quatre approuve son travail en tant que premier ministre, contre près de deux sur trois qui ont indiqué désapprouver sa performance.

Ces chiffres sont presque identiques à ceux tirés d’un sondage Léger réalisé en novembre 2023.

Ces résultats surviennent également après une séance parlementaire éprouvante au cours de laquelle les libéraux ont repoussé les accusations constantes des conservateurs selon lesquelles le gouvernement est déconnecté des Canadiens et a aggravé la situation après neuf ans au pouvoir.

Les taux de désapprobation à l'égard de M. Trudeau sont les plus élevés dans les Prairies, tandis que le Québec connaît le plus haut niveau de soutien envers le premier ministre.

L'amour pour le premier ministre est presque inexistant parmi ceux qui se sont identifiés comme électeurs conservateurs, avec seulement 8 % approuvant sa performance.

Trois électeurs libéraux sur quatre ont indiqué qu'ils approuvaient le travail du premier ministre, contre 32 % des électeurs néo-démocrates qui ont dit la même chose.

Le sondage suggère qu'une large majorité — 82 % — des électeurs conservateurs et néo-démocrates souhaitent que le chef conservateur Pierre Poilievre et le chef du NPD Jagmeet Singh soient sur le bulletin de vote lors des prochaines élections.

Toutefois, seulement 63 % des électeurs libéraux souhaitent que Justin Trudeau reste.

Pierre Poilievre et les conservateurs enregistrent une avance à deux chiffres sur M. Trudeau et les libéraux depuis plus d'un an dans les intentions de vote. Un autre sondage Léger, publié à la fin juin, montrait un faible rétrécissement de cette avance, mais les conservateurs conservaient 14 points d'avance sur les libéraux.

Alessia Passafiume, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 juillet 2024

Les 13 premiers ministres des provinces et territoires se rencontrent à Halifax

Les premiers ministres du Canada seront à Halifax lundi pour entamer trois jours de réunions dans la capitale de la Nouvelle-Écosse. Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston, qui est l'actuel président du Conseil de la fédération, accueillera l'événement au centre-ville. M. Houston a déclaré aux journalistes après une réunion du ...

12 juillet 2024

Impasse dans les négos de la FIQ; moyens de pression plus lourds en septembre

La FIQ constate «l'impasse» dans ses négociations avec Québec. Elle envisage de recourir de nouveau à des moyens de pression plus lourds, incluant la grève, dès le mois de septembre. La Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), qui représente 80 000 infirmières, infirmières auxiliaires et autres professionnelles en soins, a tenu cette ...

11 juillet 2024

Le Canada devrait atteindre la cible de dépenses en matière de défense en 2032

Après des jours de pression de la part des alliés de l'OTAN lors du sommet annuel à Washington, le premier ministre Justin Trudeau a indiqué jeudi que le Canada «s'attend pleinement» à atteindre l'objectif de dépenses de défense de l'alliance en 2032 – mais le calendrier récemment annoncé par le gouvernement n'est accompagné d'aucun nouveau détail ...