Publicité
8 janvier 2020 - 18:00

Texte commandité

Des mauvaises surprises le jour du déménagement

Par Salle des nouvelles

C’est enfin le jour de votre déménagement et vous rêvez déjà du moment où vous allez vous installer dans votre nouveau lieu de vie. Malheureusement, il arrive fréquemment que l’on ait de mauvaises surprises lorsque nous arrivons pour prendre possession des lieux. Déménagement JFC vous présente les trois les plus courantes.

1- L’endroit est toujours occupé par les anciens locataires

Une règle importante à se souvenir est qu’un bail entre en vigueur dès minuit du jour de la prise des lieux. Il est bien rare que les déménagements se déroulent la nuit, donc il y a de fortes chances que vous croisiez les anciens locataires le matin. Souvent, vous n’aurez pas à attendre longtemps avant qu’ils partent, mais vous pourriez tomber sur des gens qui refusent de partir ou décident de prendre la journée pour bouger. Notez que vous ne devez pas tenter de les faire sortir par vous-même. Faites un appel à votre propriétaire qui se chargera de la situation. S’ils refusent toujours de partir, il devra obtenir un jugement de la Régie du logement qui répond aux appels le 1er juillet, date la plus populaire pour déménager au Québec. La police ne pourra rien faire et cela ne les concerne pas. Finalement, il est toujours impossible de vous installer le jour même, vous n’aurez pas d’autre choix de vous reloger et vous devrez réclamer au propriétaire toutes les dépenses encourues par ce désagrément.

2. Les déménageurs endommagent vos biens

Bien que vous avez pris le temps de choisir une compagnie de déménagement certifiée et professionnelle, il y a toujours des risques que vos biens subissent des dommages. Il est primordial que vous les inspectiez avec les déménageurs avant de les charger dans le camion et à l’arrivée avant de payer la facture. Si vous remarquez qu’un objet a été brisé, exigez que le déménageur l’indique sur la facture pour que vous puissiez faire une réclamation auprès de l’entreprise.

3. Des parasites habitent sous votre toit

Vous remarquez des petites bestioles qui parcourent le sol ou les murs, dépêchez-vous de prévenir le propriétaire. S’il ne prend aucune mesure pour régler le problème ou si ses actions n’ont aucun effet dans un délai raisonnable, envoyez-lui une mise en demeure. S’il ne fait toujours aucun signe de vie, déposez une demande à la Régie du logement. Assurez-vous d’avoir des preuves comme l’avis d’experts, des photos des insectes et des dommages. Un dossier bien ficelé pourrait vous permettre d’appeler un exterminateur ou tout simplement de résilier votre bail à la suite de la réponse de la Régie.

Lors d’un déménagement, de nombreux imprévus sont possibles et bien souvent courants, mais vous pouvez vous assurer d’un stress de moins en engageant la compagnie Déménagement JFC qui vous assurera de la qualité et un service professionnel.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.