Publicité

21 février 2021 - 17:00

Le contrôle ou le pouvoir que l’on a !

Le contrôle ou le pouvoir que l’on a !

Plusieurs familles viennent nous voir et nous demandent ce qu’ils peuvent faire pour aider leur proche qui ne va pas bien. Ils font tout leur possible pour les aider du mieux qu’ils peuvent, mais ils se sentent tellement impuissants et déçus quand ça ne change pas pour le mieux. En fait, et vous le savez probablement, c’est la personne atteinte qui a le principal pouvoir sur son processus de rétablissement. 

Regardons ensemble ce sur quoi nous avons le contrôle. Nous en avons sur nos pensées, nos actions, nos paroles, nos choix, nos efforts, nos objectifs et nos perceptions. Bref, nous avons le contrôle sur nous-même. Par contre, nous n'avons pas de contrôle sur les autres, leurs pensées, leurs gestes, leurs réactions, leurs émotions, ni sur la météo, les imprévus et le temps.

Quand arrive un événement, il y a plusieurs façons différentes de l’interpréter. Certaines personnes sont plus habituées à voir le positif, d’autres le négatif, d’autres le rationnel ou bien le spirituel. Ces caractéristiques peuvent grandement influencer nos pensées et nos interprétations que l’on se fait d’une situation. Ainsi, nos perceptions et nos pensées nous amènent à vivre toutes sortes d’émotions qui ensuite nous incitent à prendre des décisions et/ou à poser des actions. 


Donc, quand nous ressentons un malaise par rapport à une situation sur laquelle nous avons posé des actions afin d’y remédier et que, bien malgré nous, rien ne s’améliore… nous devons réfléchir sur notre façon de percevoir la situation. Rappelez-vous que votre zone de pouvoir se situe sur la façon d’interpréter la situation et non sur l'événement en tant que tel. Si nous ne changeons rien à notre façon de faire, ou de percevoir la situation, la problématique restera la même.

Voici un exemple : Des parents souhaitent que leur enfant de 20 ans cesse de consommer et de faire le party avec ses amis, sous leur toit, plusieurs fois par semaine.  Ils lui répètent constamment qu'il doit changer son comportement mais ce dernier continue de s'amuser sans tenir compte des règles imposées par ses parents. Épuisés, ils espèrent que leur enfant réagira positivement à leur demande sans lui mettre de conséquences appropriées puisqu'ils ont la pensée qu'il est impossible de mettre son propre enfant ‘’dehors’’ de la maison. Cette problématique pourrait être vécue autrement si ces mêmes parents avaient une façon différente de percevoir la situation et que leur pensée serait plutôt que lorsqu’on met des limites à son enfant et que ce dernier choisit de ne pas s’y conformer, c’est qu’il fait le choix d'en subir les conséquences… 

Il est important de noter que nos valeurs et nos croyances personnelles influencent, positivement ou négativement, notre capacité à prendre des décisions et à faire un choix. Soyez indulgent envers vous-même. Il n’y a pas de solution magique et unique pour chaque problème. Il n’y a pas d’erreur, seulement des apprentissages.

Accepter les autres tels qu’ils sont n’est pas aussi simple que nous pourrions le croire. Surtout quand nous constatons qu’ils prennent un mauvais chemin. C’est pour cela que nous tentons de les aider et ainsi, espérer qu’ils changent.  Il faut alors réfléchir sur quoi nous pouvons avoir du contrôle ou du pouvoir… Et il ne faut pas oublier que prendre soin de soi est tout aussi important que de vouloir aider les autres. Si nous n’allons pas bien, nous sommes beaucoup moins aidants. En d’autres mots, il est plus facile d’accompagner et d'aider un proche en situation de vulnérabilité lorsque nous prenons soin de nous, d’abord et avant tout. 

Si vous avez besoin d’y voir plus clair concernant un proche vivant avec un problème de santé mentale, n’hésitez pas à communiquer avec nous.
 

Lyna Fortin, Intervenante psychosociale
Et toute l’équipe de Le Sillon

 

 

477, 90e Rue, Suite 240, (Place 90),  Saint-Georges, Qc   G5Y 3L1
Tél. : 418-227-6464   |   Fax. : 418-227-6938
Courriel : [email protected]   |   Site Web : www.lesillon.com

REGROUPEMENT DES PARENTS ET AMIS DE LA PERSONNE
ATTEINTE D'UNE MALADIE MENTALE. TERRITOIRE BEAUCE ETCHEMINS.

MEMBRE DU RÉSEAU : 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.