Publicité
15 juillet 2013 - 10:31

Les moisissures dans les logements : danger!

Il y aurait plus de 1,5 million d’espèces de moisissures dans le monde. En présence d’humidité, elles prolifèrent en générant des spores qui se répandent dans l’air ambiant. Dans le milieu bâti, les moisissures peuvent endommager les matériaux et diminuer la qualité de l’air, au point d’affecter, dans certains cas, la santé humaine. Que faire pour les prévenir ou les éliminer?

Guérir

En cas de doute, la Société d’habitation du Québec (SHQ) recommande d’examiner les lieux de façon minutieuse afin de déceler des traces éventuelles de moisissure (odeur de terre ou de moisi, taches sur le plancher ou sur les murs, etc.).

Si les traces de moisissure sont localisées et peu étendues, il est possible de les nettoyer avec de l’eau et une solution détersive. Un équipement de protection, tel que des gants en caoutchouc, une protection pour les yeux et un masque pour la poussière, est alors recommandé.

En cas de moisissure récurrente ou lorsqu’il y en a en grande quantité, il est préférable de recourir à l’aide d’un professionnel.

Prévenir

Pour éviter que le problème ne se répète, il faut ensuite éliminer l’humidité excessive ou l’infiltration d’eau, en commençant par réparer les fuites et utiliser les ventilateurs d’évacuation de la cuisine et de la salle de bain, en raccordant correctement la sécheuse et en asséchant tout dégât d’eau ou inondation dans un délai de 48 heures.

Si la quantité de moisissures dans votre maison ou votre logement vous inquiète ou que vous craignez qu’il y en ait derrière les murs, vous auriez avantage à recourir aux services d’un inspecteur professionnel. La SHQ vous propose une fiche d’information technique sur l’inspection en cas de moisissures dans l’onglet Centres de services de l’Espace partenaires de son site Web à l’adresse www.habitation.gouv.qc.ca.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.