Publicité
9 janvier 2015 - 05:59 | Mis à jour : 09:37

Près de 55 % des Georgiens auraient des difficultés à lire et à écrire

Véronique Veilleux

Par Véronique Veilleux, Journaliste

Twitter Véronique Veilleux
Toutes les réactions 2

Selon les statistiques provenant du Conseil canadien sur l’apprentissage, à Saint-Georges ce sont 55 % des adultes de 16 ans et plus dont la compréhension de textes suivis n’atteindrait pas le niveau trois.

Il existe pourtant des solutions pour les personnes ayant des difficultés en littératie. Mais, selon Alphare, ce sont seulement 2 % d’entre elles qui demandent de l’aide. « Demandez de l’aide aux groupes d’alphabétisation. Nous existons pour elles, nos services sont conçus et adaptés pour ces personnes. Nous avons développé des outils, des façons de faire différentes de celles de l’école traditionnelle, qui répondent spécifiquement aux besoins de ces adultes. Il n’existe pas des milliers de solutions. Toute personne qui veut apprendre doit effectuer un cheminement d’apprentissage », mentionne Madame Poulin.

Demander de l’aide, c’est ce qu’ont fait Jean, Pierre et Jacques (prénoms fictifs). « Quand je suis venu chez Alphare, j’étais gêné parce que je ne savais pas lire et écrire. Je voulais être comme les autres et être capable de regarder le journal au restaurant. Je voulais être capable de remplir les feuilles à l’hôpital. J’étais gêné avec mes enfants parce que je ne savais pas lire et parce qu'ils étaient meilleurs que moi. Je ne pouvais pas lire le courrier que je recevais. Ma blonde devait s’occuper de tout. Quand j’ai acheté ma maison, j’ai signé le contrat chez le notaire sans savoir ce que je signais. Quand j’ai passé mon permis de conduire, j’ai dû passer l’examen oralement avec une dame. C’était gênant », explique Jean (prénom fictif).

« Je suis dyslexique. En tant qu’enfant, j’ai suivi tous les programmes qui m’ont été imposés en cheminement particulier. À 16 ans, je savais à peine lire et écrire et j’étais sans diplôme. Aujourd’hui, je suis un adulte. J’ai fait mes choix, mes recherches et j’ai repoussé les limites imposées par le système scolaire. J’ai appris à lire et écrire à 32 ans au centre Alphare. Ensuite j’ai fait un cours en technique d’usinage au CIMIC. J’ai maintenant un bon emploi », mentionne pour sa part Pierre.

Tout comme Jean et Pierre, Jacques est aussi allé suivre des cours. « Aller suivre des cours m’a permis de lire des livres à ma petite-fille, de lire mon courrier, mes factures, d’écrire une carte de fête à ma mère, d’être capable de lire une carte de souhaits qu’on m’offre plutôt que de faire semblant de la lire. Ça me sécurise, je suis fier de moi. Je suis de plus en plus autonome. Je sais que j’ai encore beaucoup de travail à faire, mais je vais à mon rythme et je me sens moins stressé quand j’ai un papier à signer, à lire ou à écrire. Ce n’est pas toujours facile, mais ça va bien », mentionne-t-il fièrement.

Autre article sur le sujet

Près de 50 % des Québécois sont considérés comme analphabèthes

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Je crois que vous y aller un peu fort sur les gens qui ne savent pas lire j'ai une 9e Année et je sais écrire et lire beaucoup mieux que les jeunes d'aujourd'hui après la fin d'un cégep.

    Gaetpepi - 2015-01-10 22:37
  • Gaetpepi,

    Merci de votre condescendance. Très bon point souligné pour l'article.

    EtiODD - 2015-01-24 11:54