Publicité

4 mars 2015 - 05:59 | Mis à jour : 9 mars 2015 - 15:56

La fraude par carte de crédit : Comment s’en protéger

Véronique Veilleux

Par Véronique Veilleux, Journaliste

Twitter Véronique Veilleux
Toutes les réactions 1

Selon une enquête nationale publiée par les Comptables professionnels agréés du Canada le 26 février dernier, le tiers des Canadiens auraient été victimes d’une fraude financière. La plus répandue au pays est celle par carte de crédit (67 %).

Afin de se protéger de la fraude par carte de crédit, la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) y va de plusieurs conseils. La première chose à faire lors de la réception d’une nouvelle carte est de la signer immédiatement.

Il est d’ailleurs recommandé de dresser une liste de toutes ses cartes, ainsi que de leurs numéros et de garder le tout dans un endroit sûr. Chaque nouvelle carte devrait donc y être ajoutée. « Cette information clé est utile le moment venu de signaler une carte perdue ou volée », mentionne la GRC. D’ailleurs, dès que vous vous apercevez de la perte ou du vol d’une carte, il est primordial de la signaler aussitôt. L'émetteur de la carte pourra ainsi l’annuler et en émettre une nouvelle. 

Il faut également vérifier régulièrement ses transactions, que ce soit en ligne ou sur un relevé mensuel papier, afin de s’assurer qu’aucune transaction inhabituelle n’y figure. Si c’est le cas, il faut la signaler à l’émetteur de la carte. Il est aussi recommandé de signaler la fraude à la police, ainsi qu'au Centre antifraude du Canada. Il est aussi important de contacter les bureaux de crédit comme Équifax et TransUnion.

Pour se protéger de la fraude, il faut éviter de donner son numéro de carte de crédit par téléphone ou par internet à une compagnie si vous n’êtes pas certain de faire affaire avec une compagnie ayant une bonne réputation.

« Les fraudeurs tentent parfois de piéger les gens afin qu'ils révèlent de l'information sur leurs cartes de crédit, soit au téléphone ou par courriel. Il est important de savoir que votre société de cartes de crédit ou votre banque ne vous téléphonera jamais pour vous demander des renseignements personnels, comme votre numéro de carte de crédit, la date d'expiration de votre carte, votre NIP ou le numéro de sécurité figurant au verso de votre carte », mentionne la GRC sur son site internet.

Il faut d’ailleurs se méfier des courriels qui prétendent provenir des institutions bancaires. « Les institutions financières canadiennes ne transmettent pas de courriels à leurs clients pour que ceux-ci leur fournissent des renseignements bancaires ou personnels. Beaucoup de cas ont été signalés où des internautes ont reçu des courriels provenant apparemment de leur institution financière, et leur demandant de cliquer sur un lien inclus dans le message. En cliquant sur le lien, l'internaute est plutôt dirigé sur un faux site web qui reprend l'habillage graphique du site légitime de l'institution, et où il doit fournir des renseignements personnels comme son numéro de carte de crédit et la date d’expiration. L'information est alors immédiatement transmise aux fraudeurs. Cette fraude est appelée “phishing” », explique la GRC.

Par ailleurs, il ne faut jamais laisser une carte de crédit sans surveillance que ce soit dans une voiture ou au travail. D’ailleurs, en voyage, il est conseillé de garder ses cartes de crédit sur soi ou de les placer en sécurité, par exemple dans le coffre-fort de l’hôtel. Au moment d’effectuer des transactions, il faut toujours suivre sa carte des yeux et, lorsqu’on vous la remet, vérifier s’il s’agit bien de la vôtre.

Enfin, il importe de protéger son numéro d’identification personnel (NIP). Pour plus de conseils sur le NIP, consulter notre article « Un Canadien sur trois aurait été victime d’une fraude financière ».

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Moi j'ai travailler 30 ans dans un magasin a rayon et a chaque fois que je vérifiais la signature on me trouvais spécial, les clients me disaient c'est la première fois que l'On fait ça surtout si je demandais une pièce d'identitée quand l'écriture me semblait suspect ou que la carte n'était simplement pas signé
    on me disait ça fait longtemps que j'ai ma carte et je ne l'ai jamais signée et jamais personne ne l'a remarquer moi je répondait c'est que les autres ne font simplement pas leur job, car quand on m'a employer on m'a dit de toujours vérifier les signatures et les dates et si un doute on demande une pièce d'identitée . Pour vous dire que même un jour un homme est venus faire des achats il paye avec une carte de crédit je le fait signer je vérifie la signature je ne pouvait pas la lire alors je lui demande son nom il me dit un nom et ça ne fitais pas dutout avec la signature alors un gros doute je lui demande des pièces d'identité il me dit il sont dans l'auto je reviens je ne l'ai jamais revus . La police est venus m'intéroger et il m'a dit que cet homme avait fait plusieurs achat dans la journée et que c'était moi qui l'avait arrêter a 5 moin1/4hrs; de l'après-midi a cause de ma vigilance, je vous dit ça seulement pour vous dire que la pluspart des enmployés ne vérifi pas. Même moi quand j'utilisais ma carte sans puce on ne vérifiais jamais ma signature souvent je leur demandait vous ne vérifiez pas la signature on faisais une drole de face,ou on me disait pas nécessaire ou pour me faire plaisirs on regardait sans même vérifier, faudrait peut-être être plus sévère pour la vérification c'est mon opinion

    conciencieuse - 2015-03-05 08:34