Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

L’école des Appalaches de Sainte-Justine souligne la culture costaricaine

Chargement du vidéo
durée 11h56
1 février 2016
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Julio Trepanier
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Julio Trepanier, Journaliste multimédia
Twitter Julio Trepanier

Voir la galerie de photos

Le 29 janvier dernier, l’école des Appalaches de Sainte-Justine soulignait la culture costaricaine en offrant à ses élèves un diner aux saveurs authentiques de ce pays d’Amérique centrale.

Alors que l’entreprise Rotobec s’ouvre de plus en plus à la main-d’œuvre étrangère, la direction de l’école constate une augmentation significative d’enfants provenant du Costa Rica en ses murs. Souhaitant participer à l’intégration de ces derniers dans le milieu, l’établissement, via son programme de francisation, met des activités en place, tel le diner costaricain, afin de favoriser l’échange interculturel.

« À Sainte-Justine, il y a plusieurs élèves du Costa Rica en francisation et je trouve cela important que tous les élèves de l’école connaissent un peu leur culture », indique Catherine Bolduc, instigatrice d’activités interculturelles à l’école des Appalaches et enseignante en francisation.

Accueil des immigrants

Par ailleurs, soulignons que l’accueil des immigrants s’avère une véritable histoire de communauté à Sainte-Justine.

En plus de Rotobec qui multiplie les initiatives d’intégration à la culture locale de ses employés provenant du Costa Rica, l’équipe-école de certains établissements de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin met également la main à la pâte.

 « À l’école Fleurs-de-soleil, les membres du personnel participent énormément à l’accueil des familles, autant pour les vêtements que pour l’ameublement des maisons, car lorsque certaines personnes arrivent ici, ils n’ont peu ou pas grand-chose », mentionne Cindy Nadeau, directrice de l’école primaire Fleurs-de-Soleil et directrice adjointe à l’école des Appalaches. « Chaque membre du personnel participe à leur donner un petit support à leur arrivée », ajoute-t-elle.

Avec l’initiative « La Beauce embauche », qui a pour objectif d’attirer la main-d’œuvre d’ailleurs dans la région pour soutenir le secteur manufacturier qui vit présentement une crise dans ce domaine, le cas de Sainte-Justine s’avère sans aucun doute un exemple d’effort local quant à l’accueil et l’intégration de familles provenant de l’extérieur du pays.

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • BQ
    Brigitte Quirion
    temps Il y a 6 ans
    C'est super! Bravo d'avoir fait ça!!

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Saint-Robert-Bellarmin reçoit plus de 1,9 M$ pour la construction d'une caserne de pompiers

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 1 930 829 $ à la municipalité de Saint-Robert-Bellarmin pour la construction d’une caserne de pompiers. L'annonce a été faite ce jeudi par le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, au nom de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest. « L’aide accordée à ...

durée Hier 4h00

La vigilance est de mise avec les feux de joie et les feux d’artifice

En ce jour de la Fête nationale du Québec, plusieurs Québécois voudront célébrer autour d’un feu de joie et avec des feux d’artifice. Toutefois, la SOPFEU rappelle qu’il y a des règles de sécurité. Elle rappelle que 30 % des incendies de forêt sont causés lors d’activités récréatives. Environ 60 feux de forêt trouvent leur origine dans un feu de ...

23 juin 2022

Projet bonheur: remercier ceux qui rendent nos journées meilleures

Nancy Paquet et Andréanne Poulin, copropriétaires du Complexe 10e avenue à Saint-Georges, se sont associées à quelques entreprises pour offrir de petits cadeaux à des personnes qui mettent du soleil dans la vie de leurs clients. Hier matin, elles ont apporté un bouquet de fleurs ainsi que des certificats à 10 personnes qui ont été remarquées pour ...