Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 avril 2018 - 15:45 | Mis à jour : 26 avril 2018 - 08:08

135 élèves de 4e secondaire passent une journée au CIMIC

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

L’activité Sciences en action, organisée grâce à une collaboration entre le Centre intégré de mécanique industrielle de la Chaudière (CIMIC) et l’école secondaire Veilleux, a permis à 135 élèves de 4e secondaire de vivre une journée où les concepts scientifiques appris en classe étaient appliqués de manière concrète dans les ateliers du CIMIC.

C’est à la suite d'une demande des enseignantes Marilyne Turgeon et Marina Poulin de l’école secondaire Veilleux, qui enseignent le programme de Science et technologie en 4e secondaire, que ce projet a vu le jour. L’idée était d’utiliser les équipements et l’expertise des enseignants du CIMIC pour rendre concrets les apprentissages faits en classe. Une collaboration a donc été établie entre les enseignants du secondaire, deux conseillers pédagogiques et une équipe de 12 enseignants du CIMIC.

Accompagnés par les conseillers pédagogiques, les enseignants des deux ordres se sont réunis à quelques reprises pour analyser le programme de Science et technologie de 4e secondaire, une matière obligatoire pour l’obtention du diplôme d’études secondaires, et ainsi établir des liens entre le programme de science et les programmes de formation professionnelle enseignés au CIMIC.

Les organisateurs ont fait en sorte que les démonstrations soient axées sur des concepts que les élèves ont plus de difficulté à bien saisir en classe. Ils souhaitent que l'activité ait un impact positif sur les résultats des élèves pour l’examen du ministère en juin.

Avant la tenue de l'activité, les élèves ont rempli un questionnaire au sujet de la perception qu'ils ont du CIMIC de même que sur les notions qu'ils apprennent dans le programme de sciences de quatrième secondaire. Ils rempliront aussi un questionnaire à la fin de cette journée d'immersion pour voir s'il y a eu une variation entre le premier et le deuxième questionnaires.

« Le but, c'est d'améliorer la compréhension des élèves. On a été capables d'aller chercher des éléments scientifiques dans chacun de nos métiers et de les lier au programme de sciences en secondaire 4 », affirme Yves Jacques, directeur adjoint du CIMIC.

Plusieurs concepts scientifiques ont fait l’objet de démonstrations, tels que l’ingénierie mécanique, l’électricité, l’électromagnétisme, les systèmes de transformation de mouvement, l’interprétation des dessins, la combustion et la propriété des matières plastiques. Le centre collégial de transfert technologique MÉCANIUM, qui est intégré aux locaux du CIMIC, a également participé à ce projet en accueillant les élèves dans ses locaux pour leur faire vivre un atelier sur la schématisation et le prototypage.

Défaire les préjugés

L'un des buts de la journée, selon Yves Jacques, était que les élèves accueillis aient une « vision différente du CIMIC ». Ce dernier assure qu'il n'y a pas eu de réticences et que tous les parents ont accepté que leurs enfants participent. Ce qu'il trouve extraordinaire, c'est que l'initiative a été prise par les enseignants tant de l'école secondaire Veilleux que par ceux du CIMIC. Donner la bonne perception du CIMIC revient aussi à populariser MÉCANIUM, le centre d'innovations en mécanique industrielle. C'est aussi accueillir des groupes réguliers et faire en sorte que tous les élèves, peu importe leurs résultats scolaires, sachent que le CIMIC offre plusieurs métiers d'avenir.

Financement de Sciences en action

Partenaire majeur de l’évènement, la compagnie CANAM a apporté un soutien financier au CIMIC dans le développement de ce projet. Une capsule vidéo démontrant l’application des concepts scientifiques dans les différents projets réalisés par l’entreprise a été diffusée aux élèves lors de cette journée, les métiers associés y étaient également représentés.

Le Comité sectoriel de la main-d’œuvre PERFORM, représentant les entreprises du secteur de la fabrication métallique industrielle, a également soutenu ce projet.

Une activité à répéter

Yves Jacques, directeur adjoint du CIMIC, assure que cette journée aura lieu l'année prochaine. L'objectif est que tous les étudiants de quatrième secondaire de la Beauce vivent cette expérience. Pour ce faire, au lieu d'une seule journée, cinq à sept journées seront nécessaires. De cette façon, tous les élèves de quatrième secondaire auraient une perception différente du CIMIC et pourraient confronter les notions scientifiques qu'ils apprennent avec la réalité pratique.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.