Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

135 élèves de 4e secondaire passent une journée au CIMIC

durée 15h45
25 avril 2018
Alexandre Poulin
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Voir la galerie de photos

L’activité Sciences en action, organisée grâce à une collaboration entre le Centre intégré de mécanique industrielle de la Chaudière (CIMIC) et l’école secondaire Veilleux, a permis à 135 élèves de 4e secondaire de vivre une journée où les concepts scientifiques appris en classe étaient appliqués de manière concrète dans les ateliers du CIMIC.

C’est à la suite d'une demande des enseignantes Marilyne Turgeon et Marina Poulin de l’école secondaire Veilleux, qui enseignent le programme de Science et technologie en 4e secondaire, que ce projet a vu le jour. L’idée était d’utiliser les équipements et l’expertise des enseignants du CIMIC pour rendre concrets les apprentissages faits en classe. Une collaboration a donc été établie entre les enseignants du secondaire, deux conseillers pédagogiques et une équipe de 12 enseignants du CIMIC.

Accompagnés par les conseillers pédagogiques, les enseignants des deux ordres se sont réunis à quelques reprises pour analyser le programme de Science et technologie de 4e secondaire, une matière obligatoire pour l’obtention du diplôme d’études secondaires, et ainsi établir des liens entre le programme de science et les programmes de formation professionnelle enseignés au CIMIC.

Les organisateurs ont fait en sorte que les démonstrations soient axées sur des concepts que les élèves ont plus de difficulté à bien saisir en classe. Ils souhaitent que l'activité ait un impact positif sur les résultats des élèves pour l’examen du ministère en juin.

Avant la tenue de l'activité, les élèves ont rempli un questionnaire au sujet de la perception qu'ils ont du CIMIC de même que sur les notions qu'ils apprennent dans le programme de sciences de quatrième secondaire. Ils rempliront aussi un questionnaire à la fin de cette journée d'immersion pour voir s'il y a eu une variation entre le premier et le deuxième questionnaires.

« Le but, c'est d'améliorer la compréhension des élèves. On a été capables d'aller chercher des éléments scientifiques dans chacun de nos métiers et de les lier au programme de sciences en secondaire 4 », affirme Yves Jacques, directeur adjoint du CIMIC.

Plusieurs concepts scientifiques ont fait l’objet de démonstrations, tels que l’ingénierie mécanique, l’électricité, l’électromagnétisme, les systèmes de transformation de mouvement, l’interprétation des dessins, la combustion et la propriété des matières plastiques. Le centre collégial de transfert technologique MÉCANIUM, qui est intégré aux locaux du CIMIC, a également participé à ce projet en accueillant les élèves dans ses locaux pour leur faire vivre un atelier sur la schématisation et le prototypage.

Défaire les préjugés

L'un des buts de la journée, selon Yves Jacques, était que les élèves accueillis aient une « vision différente du CIMIC ». Ce dernier assure qu'il n'y a pas eu de réticences et que tous les parents ont accepté que leurs enfants participent. Ce qu'il trouve extraordinaire, c'est que l'initiative a été prise par les enseignants tant de l'école secondaire Veilleux que par ceux du CIMIC. Donner la bonne perception du CIMIC revient aussi à populariser MÉCANIUM, le centre d'innovations en mécanique industrielle. C'est aussi accueillir des groupes réguliers et faire en sorte que tous les élèves, peu importe leurs résultats scolaires, sachent que le CIMIC offre plusieurs métiers d'avenir.

Financement de Sciences en action

Partenaire majeur de l’évènement, la compagnie CANAM a apporté un soutien financier au CIMIC dans le développement de ce projet. Une capsule vidéo démontrant l’application des concepts scientifiques dans les différents projets réalisés par l’entreprise a été diffusée aux élèves lors de cette journée, les métiers associés y étaient également représentés.

Le Comité sectoriel de la main-d’œuvre PERFORM, représentant les entreprises du secteur de la fabrication métallique industrielle, a également soutenu ce projet.

Une activité à répéter

Yves Jacques, directeur adjoint du CIMIC, assure que cette journée aura lieu l'année prochaine. L'objectif est que tous les étudiants de quatrième secondaire de la Beauce vivent cette expérience. Pour ce faire, au lieu d'une seule journée, cinq à sept journées seront nécessaires. De cette façon, tous les élèves de quatrième secondaire auraient une perception différente du CIMIC et pourraient confronter les notions scientifiques qu'ils apprennent avec la réalité pratique.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

Un coup de main policier à Moisson Beauce

Quelque 13 policiers et policières de la Sûreté du Québec régionale se sont mobilisés récemment pour aider la communauté desservie par Moisson Beauce. Ensemble, ils ont préparé plus de 800 sacs de légumes variés, l’équivalent de 2 300 livres de denrées, qui feront partie des quelque 2 500 paniers de Noël distribués à des familles dans le ...

durée Hier 14h00

De plus en plus de Québécois obtiennent l'aide médicale à mourir

De plus en plus de Québécois réclament l'aide médicale à mourir, selon les données recueillies par la Commission sur les soins de fin de vie, et ils sont du même coup plus nombreux à l'obtenir. Au cours de la dernière année, 5 % des Québécois qui sont décédés ont eu recours à l'aide médicale à mourir, révèle le rapport annuel 2021-2022 de la ...

durée Hier 6h00

Loterie 2022 de la Maison Catherine De Longpré: le tirage ce soir

Le tirage de la 31e loterie annuelle organisée par la Maison Catherine de Longpré aura lieu ce soir, à compter de 19 h, en direct sur la page Facebook de l'organisme. Sous la présidence d'honneur de Nathalie Grégoire, directrice générale de Transcontinental Interglobe à Beauceville, cette campagne a été lancée le 13 septembre dernier. L'objectif ...