Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Y a-t-il un effet Trump à la frontière américaine ?

durée 04h00
23 juillet 2018
Alexandre Poulin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Voir la galerie de photos

Le samedi 21 juillet, vers 8 h 30, EnBeauce.com s'est rendu à la frontière américaine, tout près de Saint-Théophile. Sans dire qu'il n'y avait personne, force est de constater que les files d'attente de plusieurs heures ne sont plus monnaie courante. Comment offrir un début d'explication sans avoir en main les chiffres de Statistique Canada, qui seront dévoilés dans quelques mois ?

Selon Michel Daigle, propriétaire de la boutique hors taxes de la Beauce, qui est attenante à la frontière américaine, les présentes vacances provoquent moins de trafic qu'auparavant. Si baisse d'achalandage il y a vraiment, comme le croit M. Daigle, nous ne pourrons avoir la confirmation que dans quelques mois.

« Malgré ça, les ventes ont augmenté cette année de façon substantielle. Nous autres, on pense que c'est peut-être l'effet Trump », soutient le commerçant frontalier. Moins de voyageurs vont aux États-Unis, mais ceux qui y vont achètent davantage au Québec, ce dont l'homme ne peut que se réjouir.

Des incompréhensions qui subsistent

Plusieurs Québécois croient fermement qu'il est moins coûteux de faire des achats de l'autre côté du 51e parallèle ; d'autres pensent qu'il est carrément interdit d'entrer aux États-Unis avec de l'alcool. Ce sont deux mythes que déplore Michel Daigle. « On a beaucoup de mésententes, où les gens croient un peu n'importe quoi, des histoires qu'ils ont entendues [...]. Ça, c'est notre pire compétition. » 

Pourtant, les prix qui sont affichés dans la boutique devraient convaincre que les deux mythes susmentionnés sont faux.

« On invite les gens à venir nous voir. Si vous allez aux États-Unis pour au moins 48 heures, venez faire un tour [...]. »

Ça ne change rien, disent plusieurs

Les quelques personnes que nous avons rencontrées sur place abondent dans le même sens : ça ne change rien. Un homme dans la vingtaine, qui n'a remarqué aucune baisse de l'achalandage, se rend à Old Orchard comme chaque année. Une autre personne, retraitée, nous raconte que « Trump, ça ne change rien ». Elle et sa famille passent leurs vacances aux États-Unis depuis près de 50 ans.

Des internautes que nous avons rejoints disent la même chose. « [...] On va à Old Orchard comme pratiquement tous les étés. Qui est Trump ? », de dire Anny Boucher. Nancy Larochelle affirme que sa famille et elle-même vont « à Old Orchard certainement ! Trump, ça ne change rien ».

Mais comment expliquer qu'il n'y avait presque personne ? Si on dit que les absents ont toujours tort, peut-être cette fois auront-ils raison.

commentairesCommentaires

2

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • J
    JC
    temps Il y a 4 ans
    Les lignes d'attente à la frontière n'existent plus depuis plusieurs années. En fait, c'est depuis que les américains ont une nouvelle douane avec plusieurs lignes.
  • V
    VALE
    temps Il y a 4 ans
    À 8H30, la folie du matin est déjà passée.
    Les gens partent de Saint-Georges à 4-5 heure du matin pour arriver tôt à la plage.
    Tu aurais dû y aller vers 5-6 heure, je crois qu'il y aurait eu plus de gens !

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Les Forces armées en Beauce

Des représentants des Forces armées canadiennes du 5e Groupe-brigade mécanisé étaient de passage en Beauce, ce samedi, afin de discuter avec la population, de présenter les équipements et faire connaître un peu plus leurs unités.  Beauceville recevait une trentaine de soldats du 1er Bataillon du Royal 22e Régiment et le 5e Régiment d’artillerie ...

durée Hier 16h15

Un nouveau logo pour mieux représenter le GRAP de Beauce-Centre

La Table de développement social-GRAP (TDS-GRAP) de la MRC Beauce-Centre a présenté sa nouvelle image de marque ce mercredi matin, à Beauceville, dans le cadre du deuxième rendez-vous annuel avec ses partenaires. Le nouveau logo représente une main pour symboliser l'entraide, l'engagement et le soutien, le tout avec différentes couleurs ...

durée Hier 15h00

Un homme de Chaudière-Appalaches gagne 7 M$

Un résident de Chaudière-Appalaches, Laurier Lapointe a reçu tout un appel le 10 janvier de la part de Loto-Québec qui l’a informé qu’il venait de remporter le gros lot du tirage de la Grande Vie.  Cette loto permet de gagner 1 000 $ par jour à vie ou de choisir le montant forfaitaire de 7 M$. Le gagnant a choisi la deuxième option et est même ...