Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 août 2018 - 18:40

Texte commandité

La différence entre un médiateur et un avocat-médiateur

Sans savoir exactement ce qu’est la médiation, on en a tous entendu parler, généralement par l’entremise d’amis dont le couple a éclaté et qui ont choisi de passer par ce processus afin de régler leurs différends. Mais la médiation ne s’adresse pas qu’aux couples qui divorcent ou se séparent; on peut y avoir recours pour des problèmes de voisinage, des conflits entre locataire et locateur, entre partenaires d’affaires, ou encore pour la (re)négociation d’une pension alimentaire, par exemple. Elle peut donc être civile, commerciale ou familiale. Il s’agit d’un procédé volontaire (personne n’y est contraint) qui mène ultimement à une entente profitable pour les deux parties, et qui permet de sauver un nombre important de coûts reliés à des procédures judiciaires.

 

Quel est le rôle du médiateur                                  

Le médiateur est désigné par les deux parties pour les aider à s’entendre. Il est impartial et a pour but d’aider les parties à parvenir à une entente équitable. Dans ce but, il est responsable de conserver un climat de négociation agréable, où le respect de chacun est une valeur fondamentale, et peut mettre fin aux rencontres s’il juge que celles-ci ne sont pas profitables. Le médiateur ne prend jamais les décisions finales : c’est le rôle de chaque partie. Il permet simplement de faciliter la discussion, l’écoute mutuelle et la communication entre les personnes présentes, et peut au besoin fournir des informations juridiques générales (mais pas des avis juridiques sur la situation). Un médiateur doit toujours faire preuve d’impartialité; il n’est pas là pour appuyer une partie ou l’autre. Parfois, le procédé nécessite une seule rencontre, et parfois il en faut plusieurs. C’est donc un processus qui peut s’échelonner sur plusieurs semaines.

 

Les avantages de choisir un avocat-médiateur

Les médiateurs accrédités, peu importe leur formation professionnelle, doivent avoir cumulé au minimum 3 années d’expérience dans leur domaine, en plus d’avoir complété 105 heures de formation en médiation familiale. Ils doivent également avoir accompli quelques mandats de médiation sous la supervision d’un autre médiateur accrédité. Évidemment, lorsqu’on choisit un médiateur, on doit bien sûr tenir compte de sa formation puisque celle-ci viendra inévitablement teinter la manière dont la médiation est menée. Il y a 6 professions qui peuvent obtenir le titre de médiateur au Québec, soit les avocats et les notaires, les travailleurs sociaux, les psychologues, les conseillers en orientation et les psychoéducateurs.

 

Il y a plusieurs avantages à opter pour un avocat-médiateur : d’abord, celui-ci maîtrise les notions juridiques et est formé aux techniques de négociation puisqu’il règle des différends tous les jours. Il peut se servir de ses connaissances juridiques pour aider chaque partie et mener chacun vers une entente profitable pour tous. De plus, l’avocat-médiateur est soumis à la déontologie de son ordre professionnel, ce qui signifie qu’il doit coûte que coûte respecter la confidentialité de ses dossiers de médiation. Il devra donc toujours obtenir l’accord des deux parties avant de transmettre des informations à qui que ce soit.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.