Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 octobre 2018 - 11:51 | Mis à jour : 13:04

Défi Cubes énergie 2018 : l'école Aquarelle termine au 1er rang du palmarès régional

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

L'école Aquarelle de Saint-Georges s'est démarquée de belle façon en terminant au premier rang du palmarès régional au défi des Cubes énergie 2018, qui est associé au Grand défi Pierre Lavoie. Le personnel de l'école, les parents et les élèves travaillent très fort afin que l'activité sportive soit partie intégrante de la vie scolaire à l'Aquarelle, une école qui compte 302 élèves.

Le défi Cubes énergie s'est déroulé du 30 avril au 28 mai 2018 à travers les écoles du Québec. L'objectif était de bouger le plus possible afin de recueillir un maximum de cubes énergie. Un de ces cubes équivaut à 15 minutes d'activité physique. Les élèves étaient invités aussi à bouger avec leur famille, ce qui leur permettait d'obtenir davantage de cubes. Chaque élève notait les cubes accumulés dans un Carnet de l'élève, qui était vérifié par un enseignant.

« Les élèves participaient à des activités tout au long de la journée. Certains ont organisé des activités pour les faire bouger : il y a eu des midis réservés au hockey, au tennis et au baseball. Les élèves ont pu ainsi amasser des cubes énergie », a mentionné Valérie Cloutier, secrétaire et organisatrice de deux des midis sportifs.

Parce qu'elle s'est hissée au premier rang du palmarès régional, l'école Aquarelle a reçu de l'équipe du Grand défi Pierre Lavoie un fanion aux couleurs du défi. Ce fanion souligne les efforts que les élèves, le personnel et les parents ont faits.

À la demande de l'équipe du Grand défi Pierre Lavoie, le fanion sera visible dans l'école afin qu'il soit le témoignage de cet « accomplissement collectif ».

Deux élèves-athlètes de l'année

Du même coup, l'école Aquarelle a tenu à souligner l'exemplarité de deux élèves de troisième année, Mélia et Isaak Veilleux, tous deux âgés de huit ans. Au gala méritas de juin dernier, ils ont été nommés respectivement élève-athlète féminin et masculin de l'année. Pour s'illustrer de la sorte, les deux élèves ont obtenu les deux meilleures notes en éducation physique dans toute l'école. Évidemment, Mélia et Isaak Veilleux ont aussi participé au défi Cubes énergie.

À l'extérieur de l'école, la petite Mélia pratique la gymnastique une dizaine d'heures par semaine. « J'aime ça apprendre, faire de nouvelles choses. J'aime ça aussi courir, c'est le fun. On dirait qu'on s'amuse beaucoup », a-t-elle confié à EnBeauce.com.

Sébastien Guay, éducateur spécialisé à l'école Aquarelle, s'est occupé du midi hockey durant ce mois spécial. Il a vu évoluer les deux élèves-athlètes de troisième année. « Mélia est une élève studieuse, travailleuse, qui lève la main. Elle est de bonne humeur, et c'est plaisant être avec elle », a-t-il raconté.

L'an passé, le petit Isaak a fait du sport pendant au moins 45 minutes tous les jours. M. Guay le sait bien, puisqu'il a joué au hockey avec lui chaque midi. Quelquefois, Isaak atteignait même le seuil d'une heure quotidienne de sport. « J'aime beaucoup le hockey, parce que ça joue. Le soccer, c'est pour m'amuser », a-t-il dit tout sourire. 

Photo : Alexandre Poulin/EnBeauce.com

Pour ce qui est du sourire du garçon, M. Guay le confirme sans hésitation : « Il arrivait dans la classe souriant et travailleur. On a envie d'être son ami. C'est un gars qui ne lâche pas, il a vraiment de belles qualités. »

Les deux élèves promettent de continuer à faire du sport. Ils ont admis que la pratique sportive favorise la concentration en classe.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.