Publicité
14 décembre 2018 - 04:00

Entretien avec l'intervenante Mélanie Drouin de Lien Partage inc.

Briser l'isolement social chez les aînés

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Toutes les réactions 2

Mélanie Drouin est intervenante au sein de l’organisme Lien partage inc. et supervise le projet Ange gardien Nouvelle-Beauce. Sa mission? Rejoindre les aînés vulnérables et les mettre en contact avec les ressources appropriées.

Le projet est né d’une concertation de la table des aînés de la Nouvelle-Beauce pour mieux cibler les personnes de plus de 50 ans en situation de vulnérabilité. « Les personnes aînées qui sont fragilisées trop souvent ne connaissent pas les ressources disponibles. », constate Mme Drouin. Le réseau de contacts des personnes vieillissantes se rapetisse au fil des années : « on perd des contacts et on perd des amis », explique-t-elle.

Pour rejoindre cette clientèle, Mélanie Drouin croit qu’il faut aller les rejoindre directement sur le terrain, dans leur milieu. Pour faire du repérage, elle organise les « aînés matinaux », ce sont des cafés dans les différentes municipalités de la Beauce et elle participe aux activités destinées aux aînés. Elle présente son travail, mais laisse les personnes venir d’elles-mêmes. « S’il arrive quelque chose ou si ces personnes ont besoin de parler à quelqu’un, elles peuvent compter sur un visage connu. », dit-elle. Une fois que la personne est contact avec Mélanie Drouin, elle la met en contact avec les ressources déjà existantes et l’accompagne dans ce processus.

L’an dernier, elle donnait de petits anges de verre avec ses coordonnées à l’intérieur - un objet symbolique. Elle se basait sur le principe de donner au suivant : une personne inquiète pour l’un de ses proches pouvait le lui donner.

Cette année, elle donne des cartes de Noël personnalisées avec ses coordonnées au verso à ces personnes qui, trop souvent, se sentent seules : « Je fais un mot personnalisé à la personne pour qu’elle sache que ce n’est pas une photocopie. Je lui donne à elle, adressée à son nom à elle. »

Laisser les aînés être maître de leur vie

Quand elle repère un aîné vulnérable, Mélanie Drouin ne force pas les choses, mais elle reste aux aguets. Elle insiste sur le fait que ces personnes doivent préserver leur pouvoir d’agir et leur pouvoir décisionnel, « il ne fait pas les infantiliser », dit-elle. Pour les « aînés matinaux » par exemple, elle ne demandait pas de confirmer sa présence à l’avance pour laisser le plus de latitude possible aux participants. Dans le cadre de son travail, il est important de bâtir une relation de confiance avec l’aîné en difficulté.

Il est parfois difficile de rentrer en contact avec les personnes âgées plus vulnérables. Certaines sont méfiantes et ne veulent pas aller chercher de l’aide par peur d’être placées. C’est pourquoi il est important qu’elles sentent qu’elles ont le contrôle sur leur vue.

Changer les perceptions

La perception des personnes âgées doit changer affirme Mme Drouin. La population est vieillissante et dans peu de temps, une bonne proportion de la population aura plus de 65 ans. L’âgisme et l’infantilisation des aînés favorisent les cas de maltraitance, selon elle. « Les personnes âgées ont un rôle important à jouer dans la société. Tout ne s’arrête pas après la retraite. », dit-elle en donnant l’exemple d’organismes qui survivent grâce à l’implication bénévole des aînés. Dans les médias, Mme Drouin croit que lorsqu’on parle d’aînés on montre trop souvent des superhéros ou encore des personnes extrêmement vulnérables. « Il faut que la perception change et qu’on présente des aînés normaux. Il faut reconnaître tout ce qu’ils apportent à la société. »

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Merci de cette belle compassion, et j’aime beaucoup votre formule. Je crois que nous devrions prendre exemple sur nos voisins américains pour qui les aînés sont des citoyens à part entière, ce qu’ils sont aussi, mais c’est plus évident aux États-Unis, où il est fréquent de voir le troisième âge comme serveurs (ses) dans les restaurants ou des gens de 80 ans dans les sites de camping. Et c’est un cercle non vicieux, plus ils sont actifs parce qu’on les considère comme tel, plus ils sont... actifs! Haha! Sans doute plus heureux à cause de ça. Et, quand on y pense, on est tous des aînés...

    Lolo - 2018-12-14 18:15
  • Bravo Mélanie pour ton beau travail , ton initiative et ta bel énergie

    Diane - 2018-12-14 19:27