Publicité
3 décembre 2018 - 07:54

Texte commandité

4 conseils pour emprunter malin

 

Concrétiser un projet demande parfois de souscrire un crédit. Mieux vaut alors mettre toutes les chances de son côté pour négocier au mieux son contrat de prêt !

1.Un bon dossier de crédit

Votre dossier de crédit rassemble tous les renseignements sur votre profil d’emprunteur : vos employeurs, vos habitudes de paiement, l’absence de casier judiciaire, de comptes en souffrance, des échéances payées à temps… Il convient de le vérifier de temps en temps pour vérifier l’exactitude de vos données. En cas d’erreurs ou d’informations périmées, il est possible de les faire rectifier en adressant une demande par écrit à Equifax ou TransUnion, les deux organismes qui gèrent les dossiers de crédit. C’est gratuit.

Sachez qu’avec un bon dossier, vous obtiendrez un meilleur taux de crédit. La prime d’assurance de prêt sera également moins élevée, l’organisme de crédit considérera que vous représentez moins de risques pour lui.

Attention aux banques qui vous laissent entendre qu’ils vous octroient une deuxième chance au crédit : le taux est souvent plus élevé.

2.Le taux variable : un paramètre imprévisible

Le taux variable est souvent présenté comme plus intéressant. Le problème est qu’il varie selon un taux de référence certes déterminé à la souscription, mais dont le coût total n’est pas connu à l’avance. Si le taux augmente, vous paierez le crédit plus cher. Souscrire un prêt personnel à taux fixe sera un peu plus élevé, mais sans surprise sur la durée : vous rembourserez toujours la même échéance. C’est d’autant plus important dans le cadre d’une consolidation de dettes. Le budget de la famille sera plus stable. Le taux variable n’est valable que pour les crédits à court terme.

3.Les comparateurs de crédits

Les comparateurs en ligne ont ceci d’avantageux qu’ils vous offrent une vision globale du marché bancaire. N’hésitez pas à contacter un courtier, sa mission de conseil vous orientera vers la meilleure offre.

4.L’hypothèque

Il est bien connu qu’une mise de fonds de 20% au moins permet de bénéficier d’un meilleur taux. Mais la durée de l’hypothèque est importante aussi : vous limiterez le coût total du crédit en réduisant le nombre des échéances.

En cas de renouvellement, soyez stratégique. Prenez rendez-vous plusieurs mois avant l’échéance de votre hypothèque et négociez le taux. S’il augmente entre temps, la banque vous vous accordera le taux négocié et s’il diminue, il y a de fortes chances qu’elle accepte de le baisser.

Placez votre argent et votre REER dans la même banque : vous négocierez plus facilement une hypothèque à taux fixe révisable tous les ans !

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.