Publicité
28 février 2019 - 04:00 | Mis à jour : 1 mars 2019 - 08:13

Dossier sur les punaises de lit

Les instances et la gestion de punaises de lit en Beauce

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Bien que la Ville de Saint-Georges reçoit en moyenne 7 appels par année concernant la présence de punaises de lit, cela ne veut pas dire que la problématique n'est pas plus grande. Les compagnies d'extermination doivent traiter des cas un peu partout dans la région.

À lire également 

La punaise de lit n'a pas de classe sociale

Il est difficile de savoir le nombre exact, car certains n'oseront jamais faire appel à l'une des instances.

Plan d’action des villes

Des municipalités telles que celle de Saint-Georges n’ont pas en place des plans d’action comme ceux des grandes villes comme Montréal et Québec. Selon le porte-parole des communications de Saint-Georges, Richard Poulin, la ville n’a pas les moyens financiers pour payer les ressources humaines que cela prendrait.

« Lorsque nos préventionnistes en incendie visitent les différents logements et qu’ils constatent ou on leur signale des cas de punaises de lit, ils communiquent avec le CLSC. Ils invitent les locataires et les propriétaires à suivre les directives du CLSC. »

Ainsi, c’est le CISSS qui peuvent accompagner les gens pour tenter de résoudre la problématique. Bien entendu si la ville est prévenue et que c’est une situation d’urgence, elle signale directement le CLSC qui fera un suivi avec les propriétaires et les locataires.  

« Mais cela reste à la discrétion des locataires et des propriétaires s’ils veulent suivre les directives ou non du CLSC et du centre de services sociaux. »

Commission scolaire

La Commission scolaire de Beauce-Etchemin (CSBE) n’a aucune indication ou de réglementation comme pour les poux.

D’une manière ou d’une autre, selon l’expert en extermination :

« Les punaises de lit c’est rare qu’elles vont se tenir sur une personne en permanence. On parle vraiment de cas majeur, mais regardez pour être dans le domaine je n’en ai jamais ramené chez nous. » Simon Raby, Exterminateur chez Abat Extermination

Également, tout comme pour les poux si un enfant était dénoncé il risquerait de vivre de la discrimination et du rejet autant de la part des enfants, que des adultes.

CISSS-CA

Le rôle principal de la Direction de santé publique est d’informer les meilleures pratiques de prévention et de contrôle des infestations.

Lorsqu’une personne appelle pour signaler la problématique, le CISSS n’intervient pas sur les lieux, mais répond aux questionnements tant des intervenants que de la population générale.

Selon la direction, ils ne reçoivent en moyenne que sept appels par année pour Chaudière-Appalaches.

Aviser son propriétaire

Légalement un locataire est obligé d’avertir son propriétaire dès qu’il a confirmation de la présence des punaises dans son appartement.

« Parce que des fois je vais avoir un locataire qui va voir une punaise chez lui et ça peut-être le logement qui est la source du problème. Le fait d’être transparent et d’aviser le propriétaire va aider à avoir des solutions plus rapidement. » Simon Raby, Exterminateur chez Abat Extermination

Plus vite vous avez conscience du problème, plus les chances sont meilleures de retrouver rapidement un lieu paisible et de dormir à nouveau bien.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.