Publicité
24 mars 2019 - 16:18 | Mis à jour : 16:44

Inauguration officielle

L'Éco-Pin dévoile ses nouvelles installations

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Les étudiants de l’Éco-Pin ont fait visiter les nouveaux locaux de leur école aux dizaines de visiteurs réunis pour l’inauguration officielle. Grâce aux importants travaux complétés il y a quelques semaines, l'établissement scolaire de Notre-Dame-des-Pins a presque doublé sa superficie.  

Les étudiants disposent maintenant de quatre salles de classe additionnelles, d’un nouveau gymnase et d’une bibliothèque scolaire-municipale. Il s’agissait d’un besoin criant pour les élèves de l’Éco-Pin qui sont maintenant 154 à fréquenter cette école, alors qu’ils étaient seulement 89 en 2011. Cet achalandage plus important s’explique par la croissance démographique importante qui existe dans le secteur et « la tendance se maintient », ajoute la directrice Nancy Bégin. 

Un agrandissement profitable pour tous 

Ces nouvelles installations seront aussi accessibles à tous les résidents de la municipalité. La relocalisation de la bibliothèque permettra d’agrandir la collection de livres pour enfants et adultes, en plus de permettre de tenir des activités culturelles comme des spectacles et des conférences. La MRC Beauce-Sartigan a alloué 2000$ pour le déploiement d’une programmation culturelle. Du côté de la municipalité, on espère que le nombre d’abonnés augmentera en flèche.  

Le Services des loisirs pourra offrir de nouvelles activités sportives de soir dans l’enceinte du gymnase, notamment, des cours de mise en forme. En échange, les écoliers de l’Éco-Pin pourront utiliser gratuitement le centre communautaire, la patinoire extérieure et les infrastructures du Parc du pont couvert. 

Financement 

Le coût total du projet est de 7,5 millions de dollars. La municipalité de Notre-Dame-des-Pins a contribué à hauteur de 300 000$ à la construction de la bibliothèque, tandis que le reste du financement provient du Plan québécois des infrastructures 2016-2026. 

Les parents des enfants qui fréquentent cette école sont aussi des payeurs de taxes de la municipalité et du gouvernement québécois. Il est donc normal que ces organismes se donnent la main pour réaliser des projets au profit de tous. », a affirmé Charles-Henri Lecours, président de la Commission scolaire Beauce-Etchemin. 

Le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, a tenu à féliciter ce bel exemple de collaboration entre le milieu scolaire et municipal. Il a du même souffle réitéré l’engagement du gouvernement caquiste envers l’éducation. 

« Je suis fière de dire que nous avons investi cette semaine 7,5 milliards de plus en éducation sur 5 ans. Ça fait en sorte que le budget de l’éducation est 24,4, milliards. Nous avons les moyens de nos ambitions. »
Samuel Poulin, député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire du premier ministre, volet jeunesse

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.