Publicité
20 mai 2019 - 10:23 | Mis à jour : 10:29

La famille Breton-Busque se rassemble pour la fête des Mères

Une famille de Saint-Benoît qui compte 101 descendants

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

La famille de Roger Busque et de Reine-Blanche Breton a souligné un événement hors du commun : 77 des 101 descendants provenant de leur union se sont réunis le samedi 11 mai dernier. 

Les descendants accompagnés de leur conjoint, ainsi que les frères et sœurs de Reine-Blanche Breton se sont joints à la fête. Pour souligner cet événement, le député Maxime Bernier, Normand Roy, préfet de la MRC Beauce-Sartigan, Éric Rouillard, maire de Saint-Benoît-Labre et l’Abbé Dominique Giguère, ont pris la parole pour féliciter Mme Breton. La fête s’est déroulée dans la joie et l’échange entre les générations. 

Historique de la famille Breton-Busque 

Reine-Blanche Breton et Roger Busque se sont mariés le 18 juin 1952.  Ils se sont établis sur une terre dans le rang 9 à Saint-Benoît-Labre. Ils ont donné naissance à 15 enfants, dont 13 sont toujours vivants. Avant de décéder en novembre 2001, Roger avait lancé à ses enfants : «  À votre gang, vous essayerez de me tripler! » Ce qui a été fait puisqu’ils ont à leur tour mis au monde 45 petits-enfants. 

Ce n’est pas tout : 41 arrière-petits-enfants s’ajoutent pour former un total de 101 descendants directs.  Il allait de soi pour les enfants organisateurs de choisir la fête des Mères pour honorer celle qui, à 86 ans, est à la tête de cette descendance : Reine-Blanche Breton. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.