Publicité
2 juillet 2019 - 16:18 | Mis à jour : 16:33

Le ministre Carmant annonce l'octroi d'un montant de 2,4 M$ en Chaudière-Appalaches

De nouvelles mesures pour repérer les troubles du développement plus rapidement

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

De nouvelles ressources pour dépister les troubles de développement précocement chez les enfants de 0-5 ans seront mises en place en Beauce. Grâce au programme Agir tôt, les enfants touchés pourront être orientés plus rapidement vers les ressources appropriées. 

En embauchant cinq professionnels de la santé dans la région et en créant une plateforme de dépistage en ligne, il sera plus facile de repérer les déficiences physiques, les déficiences intellectuelles et les troubles du spectre de l’autisme pour ensuite agir plus vite. 

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant était de passage au CLSC de Saint-Georges pour faire part de cette annonce. Auparavant neurologue à l’Hôpital Sainte-Justine de Montréal, M. Carmant a trop souvent été témoin de cas pris en charge trop tard à cause de longs délais. 

« Si moi et mon entourage avions besoin de services, nous pouvions aller les chercher dans le privé, mais ceux qui en avaient le plus besoin et qui avaient des situations familiales difficiles étaient mis sur des listes d’attente pendant des années », explique-t-il.  

Le ministre a rappelé que  27,7% des enfants entament la maternelle 5 ans avec des retards dans la sphère du développement et que leur prise en charge tardive peut les suivre tout au long de leur parcours académique pour ainsi, les conduire vers le décrochage.

L’intervention avant le diagnostic

Dès qu’un parent ou qu’un professionnel sera inquiet quant au développement d’un enfant, les CLSC donneront accès à des questionnaires en lignes qui permettront d’orienter les besoins de l’enfant. 

« On coupe les délais d’évaluation de diagnostic, de référence, comme ça se passe normalement. On va tout de suite à l’intervention avant l’évaluation-diagnostic. 

Selon un projet pilote qui a été réalisé dans la région de Montréal, 9 cas sur 10 sont dirigés vers le bon professionnel. 

Un engagement du gouvernement

Dans la région de Chaudière-Appalaches, ce sont 2 399 100 $ qui seront investis afin de développer des ressources en dépistage et de rehausser les équipes d'intervention auprès des jeunes enfants. 

Sur l’ensemble du Québec, des investissements de 48 millions de dollars pour l’année 2019 - 2020 ont déjà été annoncés, tandis que ces sommes atteindront graduellement 88 millions annuellement d’ici 2023-2024. Agir tôt s'inscrit à l'intérieur d'une initiative gouvernementale concertée regroupant le ministère de la Santé et des Services sociaux, le ministère de la Famille et le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.