Publicité
10 octobre 2019 - 14:19 | Mis à jour : 16:39

Semaine de sensibilisation aux maladies mentales

Le Sillon proactif afin de faire connaître son organisation et de démystifier la maladie mentale

Johanne Mathieu

Par Johanne Mathieu, Journaliste

Jusqu’au 12 octobre se déroule la Semaine de sensibilisation aux maladies mentales, et à cette occasion, l’organisme Le Sillon se montre proactif afin de faire connaître son organisation, de démystifier la maladie mentale et de combattre les préjugés défavorables en lien avec celle-ci. 

C’est ainsi que l’organisation a fait faire notamment des sacs réutilisables avec le slogan du Sillon, Aider sans s’épuiser, afin de les distribuer aux organismes communautaires de Beauce-Etchemin.

« On a fait le tour pour qu’ils puissent les remettre à leurs clients, à leurs utilisateurs de services, vraiment dans le but de montrer que l’organisme existe. L’objectif, c’est d’essayer d’être connu pour combattre les préjugés et diminuer la stigmatisation en lien avec la maladie mentale. On est sortis de l’organisme pour aller vers les autres organisations pour promouvoir cette semaine-là », a d’abord mentionné la directrice générale du Sillon, Mme Catherine Cliche.

Encore du chemin à faire face aux préjugés

Même si elle note une évolution, Catherine Cliche a indiqué qu’il reste encore du chemin à faire par rapport aux préjugés que les gens peuvent entretenir face aux maladies mentales.

« Être bien informé sur ce qu’est la maladie mentale, et ce qu'elle n'est pas, aide énormément à mieux comprendre la maladie, à réduire les préjugés, les idées préconçues et à diminuer les craintes qui y sont associées. Ça va être plus facile, autant pour les gens atteints que pour les membres de l’entourage, de faire face et d’apprendre à vivre avec cette problématique-là », a-t-elle affirmé.

Et quand on parle de préjugés face à la maladie mentale, on se rend compte que ceux-ci sont tenaces encore aujourd’hui.

« C’est souvent le préjugé de penser que ces gens-là ne peuvent pas fonctionner ou ont de la difficulté à fonctionner en société. Nous, on essaie de vraiment miser sur le fait que les gens avec une problématique ont beaucoup de potentiel de rétablissement et ça donne espoir aux familles aussi de voir la chose dans ce sens-là », a-t-elle poursuivi.

Une problématique qui peut toucher tout le monde

Selon Statistiques Canada, environ 20 % de la population souffrira d’une maladie mentale, tandis que le 80 % restant sera touché par la maladie mentale d’un membre de son entourage. 

« Ça peut toucher tout le monde. Les causes autour de la maladie sont multiples, ce qui fait en sorte qu’à la base, on n’est pas à l’abri. Les personnes atteintes ont besoin de gens aidants autour d’eux. C’est important de se soucier autant des membres de l’entourage que de la personne qui vit de la difficulté pour vraiment offrir le rétablissement pour tous », a indiqué Catherine Cliche. 

La famille et les amis qui côtoient une personne atteinte sont ainsi souvent confrontés au stress et aux préjugés et ils en viennent à ressentir une détresse émotionnelle. C’est pourquoi il devient donc important d’apprendre à aider sans s'épuiser

 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.