Publicité
11 novembre 2019 - 10:00 | Mis à jour : 10:05

À Beauceville, dans le cadre du jour du Souvenir

235 cadets font leur devoir de mémoire

Par Salle des nouvelles

À l'occasion du jour du Souvenir, 235 cadets de Beauce Dorchester ont fait leur devoir de mémoire hier, le dimanche 10 novembre à 11 h. Cette cérémonie a eu lieu au parc Mathieu, à Beauceville. Voici un extrait de l'hommage rendu, accompagné d'un poème, pour commémorer l'événement.

 « Mon nom est le soldat inconnu. J’ai servi le Régiment de la Chaudière. Chaque année, au jour du Souvenir, je hante les esprits. Je souhaite qu’on ne m’oublie pas, sinon je mourrai une deuxième fois. Pour que cette salle guerre ne revienne pas, il faut se souvenir. Qui de mieux que la prochaine génération pour se souvenir et transmettre le devoir de mémoire à leurs enfants. Ça me redonne la vie, ça me rajeunit de 20 ans, l’âge que j’avais à mon décès à la guerre de 1939-45. Merveilleux, ils se souviennent de nous! »

« Le devoir de mémoire est une expression qui désigne l'obligation morale de se souvenir d'un événement historique tragique et de ses victimes, afin de faire en sorte qu'un événement de ce type ne se reproduise pas.

À ma mort, mon ami Gauvin, m’a composé un poème. Il ne me voyait pas, mais moi, oui, j’étais sorti de mon corps, et j’attendais qu’on s’occupe de moi, j’étais assis sur un toit maison. Je ne souffrais plus, je volais, libre comme l’oiseau.... »

Sur la tombe d'un camarade

Nous partons dans un instant
Je suis venu te dire adieu
Et dans le geste traditionnel
déposer cette humble fleur des champs
Je dois te faire des excuses
- pour ta croix et ta fosse
Oui! je sais, la croix n'est pas bien faite
Que veux-tu! on l'a faite d'une boîte de compo
On n'avait pas les véhicules pour transporter de belles croix
blanches
- tout juste la place pour les munitions et les vivres

Ton nom aussi est mal tracé
- le lettrage est inégal
Et l'endroit aussi est mal choisi
- à la fourche des chemins
à la poussière des routes
Ta mise en terre s'est faite sans éclat
Il n'y avait que l'aumônier
et les deux soldats qui ont creusé la fosse
Les autres se battaient
pour capturer l'objectif avant la nuit
J'étais sur la droite lorsque tu es tombé
L'on m'a raconté comment on t'a trouvé
les bras en croix
une grenade dans chaque main
la face dans la boue

Ton sacrifice a grandi le courage des camarades
Ton geste cependant restera ignoré
- comme tant d'autres -
puisque tu n'es pas là pour faire taire ceux qui forgent
une histoire à leur profit
Tu ne comptes plus
on t'a oublié
et sous peu, ton nom
ta mort n'a rien arrêté
et devant ton sacrifice qui coûtera tant de larmes à ta mère
on ne trouvera pas d'autres mots :
« C'est malheureux, c'était un bon diable! »
mais au fond
c'est bien la seule reconnaissance à laquelle tu pouvais t'attendre
tu n'as pas été déçu
tu avais toi-même prévu en disant :
« Il n'y a pas de plaisir à vivre dans un monde où l'on triche. »
l'injustice et la comédie humaine n'ont pas vaincu ton
enthousiasme
tu as vécu et tu es mort
- sans tromper le principe
en parfait accord avec l'héroïsme absolu
Avec quelle joie as-tu dû vaincre la dernière épreuve
complètement détaché de toute vanité
parfaitement conscient de l'ingratitude et de l'oubli certain
Tu t'es donné!
Je te salue
- dans l'oubli.

Michel Gauvin,
La Mare, Normandie,
juin 1944,

et

Soldat inconnu, novembre 2019

Faites votre devoir de mémoire pour qu’on n'oublie pas, pour que cesse toutes les guerres.

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.