Publicité
11 novembre 2019 - 14:42 | Mis à jour : 15:16

Sous le thème « Nouvelles technologies dans les relations amoureuses, un mélange explosif! »

La Table de concertation en violence conjugale invite la population à une conférence

Johanne Mathieu

Par Johanne Mathieu, Journaliste

La Table de concertation en violence conjugale Beauce-Etchemin (TCVCBE) invite la population à une conférence ayant pour thème Nouvelles technologies dans les relations amoureuses, un mélange explosif!. Cette conférence aura lieu les 27 et 28 novembre, dans le cadre des 12 jours d'action contre la violence faite aux femmes.

Diplômée d’un baccalauréat en psychologie et une maîtrise en service social, Claudine Thibaudeau présentera cette conférence qui met en lumière les enjeux que représentent les nouvelles technologies dans un contexte de violence conjugale.  Elle travaille depuis près de 20 ans dans le domaine de la violence conjugale et occupe le poste de responsable du soutien clinique et de la formation à l’organisme SOS violence conjugale. 

Au cours des dernières années, les outils technologiques sont devenus de plus en plus performants, repoussant toujours davantage les limites. Si la plupart des gens se réjouissent des avantages qu’ils procurent au quotidien, d’autres, moins bien intentionnés, y voient des moyens sophistiqués pour contrôler et surveiller leur victime à distance. Et les possibilités sont multiples : menaces de publier sur les réseaux sociaux ou autre des écrits, photos ou vidéos visant à nuire à la victime, géolocalisation, applications fantôme et usurpation d’identité pour se faire passer pour quelqu’un d’autre afin d’avoir de l’information, traquer la victime ou prendre possession de ses courriels.

Afin de rejoindre un maximum de personnes, deux conférences grand public seront donc présentées gratuitement, l'une à Saint-Georges, le 27 novembre à 19 h, à l’auditorium de la polyvalente Saint-Georges et la seconde, le 28 novembre à 19 h, au Centre Caztel de Sainte-Marie. Une troisième conférence sera offerte aux intervenant-e-s, le 28 novembre à 13 h, à la Croisée des chemins. 

Capsules vidéo 

La TCVCBE a également enregistré six capsules vidéo qui abordent, elles aussi, les enjeux engendrés par les nouvelles technologies dans un contexte de violence conjugale. Elles seront diffusées sur la page Facebook de la Table ainsi que sur le site Internet de Beauce.TV au cours des 12 jours d’action contre la violence faite aux femmes qui se tiennent du 25 novembre au 6 décembre de chaque année. Consultez la page Facebook de la Table pour connaître le contenu des capsules et démystifier la réalité engendré par les nouvelles technologies.

Kiosques à Saint-Georges et à Beauceville

De plus, une dizaine de kiosques seront tenus le 5 décembre, sur l’heure du dîner, dans différents endroits de Saint-Georges et de Beauceville afin que les membres de la Table puissent remettre des objets promotionnels à son effigie.

Les différents milieux scolaires, l’hôpital de Saint-Georges, IGA Rodrigue et filles et IGA Familles Rodrigue et Groleau ont été ciblés pour la distribution, qui se veut un moyen de faire connaître les actions de la Table de concertation en violence conjugale et de sensibiliser la population aux tristes évènements qui ont menés au décret de la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes.

Rappelons que la Table de concertation en violence conjugale Beauce-Etchemin est composée d’intervenant(e)s issu(e)s de différents milieux qui, depuis plus de 30 ans, se concertent pour avoir une lecture commune de la problématique de la violence conjugale afin de s’assurer de la complémentarité de leurs interventions en plus d’organiser des activités de sensibilisation.

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.