Publicité
15 novembre 2019 - 08:17 | Mis à jour : 08:46

Déjeuner-conférence le 16 novembre

Témoignage d'un survivant du cancer de la prostate

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

À l’occasion du mois du cancer de la prostate et de la 6e Semaine québécoise pour la santé et le bien-être des hommes, Partage au masculin présente le 16 novembre un « Entretien en forme de déjeuner » avec un survivant du cancer de la prostate, Yvon Bureau.

Maintenant âgé de 74 ans, Yvon Bureau a eu un diagnostic de cancer de la prostate quand il avait 51 ans. Il considère être maintenant guéri, ses examens annuels ne montrant aucune trace de cellule cancéreuse. Lors de son témoignage, il parlera des stratégies gagnantes, des pistes qu’il a lui-même suivies dans son cheminement, des approches qu’il a explorées ainsi que de la disposition d’esprit qu’il a développée.

L’invitation s’adresse aux hommes touchés ou non par une forme ou l’autre des problèmes reliés à la prostate, soit chez eux ou chez un de leurs proches. L’entrée est gratuite et le déjeuner aux frais des participants. L’événement aura donc lieu le samedi 16 novembre à compter de 9 h à la salle Au Grenier du restaurant Chez Gérard de Saint-Georges. 

Partage au masculin est un organisme communautaire d’aide aux hommes en difficulté fondé à Saint-Georges il y a 25 ans. Il offre maintenant ses services sur le tout territoire de Chaudière-Appalaches et reçoit plus de 700 hommes par année.

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.