Publicité

6 janvier 2020 - 15:40 | Mis à jour : 15:41

Troisième campagne de sensibilisation « Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre. »

Maladie d'Alzheimer : des Québécois qui demandent à être mieux acceptés et soutenus

Johanne Mathieu

Par Johanne Mathieu, Journaliste

Le coup d'envoi de la troisième campagne de sensibilisation « Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aider à comprendre. » a été donné aujourd'hui par la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer (FQSA) et ses 20 Sociétés Alzheimer régionales. Et l'heure est maintenant à la compréhension, puisque les Québécois touchés par la maladie demandent à être mieux acceptés et mieux soutenus. 

Même si l'Alzheimer est une maladie évolutive, celle-ci ne marque pas la fin d'une vie. L'objectif de cette campagne d'envergure est de changer la perception des gens par rapport à cette maladie et à d’autres formes de troubles cognitifs, afin de mieux les aider à comprendre la réalité des personnes atteintes. La discrimination et les jugements sont d'ailleurs des obstacles importants auxquels doivent faire face les personnes qui souffrent de troubles cognitifs et leurs familles.

« L’expérience de la maladie d’Alzheimer est unique pour chacun et n’est qu’un chapitre dans la vie d’une personne. Il faut arrêter de croire que la vie s’arrête après le diagnostic, grâce à une aide adéquate et du soutien, les personnes atteintes peuvent continuer de jouir d’une belle qualité de vie, et ce, pendant de nombreuses années, affirme Sonia Nadeau, directrice générale de la Société Alzheimer Chaudière-Appalaches. Trop souvent, les attitudes et stéréotypes négatifs entourant les maladies cognitives dissuadent certaines personnes de chercher de l’aide à la stimulation ou du soutien. » 

Mettre un terme à la stigmatisation

Motivée par une étude alarmante menée auprès de 1 500 Canadiens qui indiquent que près de 50 %1 des répondants éprouveraient un sentiment de honte ou seraient embarrassés s’ils étaient atteints de la maladie d’Alzheimer, la FQSA invite la population à se rendre sur le site Web consacré à la campagne jevisaveclalzheimer.ca pour lire des histoires inspirantes, s’informer, et trouver des conseils pour mettre un terme à la stigmatisation. 

En permettant aux personnes touchées par une maladie cognitive de raconter leur histoire, la Société Alzheimer souhaite modifier le regard que l’on porte sur ces maladies et les personnes qui en sont atteintes, et ainsi contribuer à atténuer les jugements pour qu’ils puissent vivre pleinement leur vie.

« Ma conjointe Patricia a reçu un diagnostic de la maladie d’Alzheimer, il y a plus quelques années. J’ai dû lâcher prise pour me permettre de mieux vivre le quotidien à ses côtés. Je m’appelle Normand, ambassadeur de Chaudière-Appalaches pour la campagne "Je vis avec l’Alzheimer. Laissez-moi vous aidez à comprendre." » 

Actuellement, c’est plus de 141 000 Québécois qui vivent avec une maladie cognitive, sans compter les milliers de membres des familles qui prodiguent directement de l’aide et des soins aux personnes atteintes. On estime que ce nombre atteindra 260 000 en 2031. 

« Le nombre de Québécois atteints d’une maladie cognitive explose. C’est donc une campagne extrêmement importante qui permet de faire une pause et de réfléchir à nos attitudes et perceptions, et ainsi favoriser une société plus inclusive et bienveillante à l’égard des personnes atteintes d’une maladie cognitive et de leurs familles », conclut Sonia Nadeau. 

À propos de la Société Alzheimer Chaudière-Appalaches 

La Société Alzheimer Chaudière-Appalaches offre de nombreux services aux personnes touchées par la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée et leur famille. De plus, la Société sensibilise le grand public aux conséquences de la maladie d’Alzheimer. Elle offre de la formation à toutes personnes côtoyant des personnes vivant avec la maladie d’Alzheimer. La Société contribue également à la recherche sur ses causes, ses traitements et sa guérison.

Plus de 11 000 personnes vivent avec un trouble neurocognitif majeur, dont la maladie d’Alzheimer, en Chaudière-Appalaches et ce nombre fera plus que doubler en l’espace d’une génération. Selon le rapport Raz-de-marée, le Canada compte, aujourd’hui, une nouvelle personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou de maladie apparentée toutes les cinq minutes. D’ici 30 ans, il y aura un nouveau cas toutes les deux minutes. 

Pour plus d'informations, visitez le site Internet de la FQSA à l'adresse www.alzheimerchap.qc.ca 

1 ALZHEIMER CANADA (2017). Sondage Léger Enquête sur la sensibilisation à la maladie d’Alzheimer https://ilivewithdementia.ca/resultats-de-lenquete-sur-la-stigmatisation/ 

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.