X
Rechercher
Publicité

Départ de Martin Vaillancourt

Changement à la direction générale du CRECA

durée 09h30
5 mars 2020
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Martin Vaillancourt quittera ses fonctions de directeur général du Conseil régional de l’environnement de la Chaudière-Appalaches (CRECA) au début du mois d'avril, vient d'annoncer l'organisme.

Il ira relever de nouveaux défis au Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ).

Martin Vaillancourt collabore avec le CRECA depuis de nombreuses années. Avant d’être nommé à la direction générale en octobre 2015, il siégeait au conseil d’administration depuis 2012.

« Je quitte le CRECA avec le sentiment du devoir accompli et la certitude que notre équipe talentueuse continuera son excellent travail auprès de nos partenaires et des citoyens de la Chaudière-Appalaches », a-t-il idiqué par voie de communiqué

Au cours de la dernière année, le CRECA a été particulièrement actif sur les enjeux de conservation des milieux naturels et de résilience des communautés face aux changements climatiques.

Le CRECA a également initié plusieurs projets en mobilité durable, notamment avec l’officialisation de 25 stationnements incitatifs et l’installation prochaine de 51 bornes de recharge pour les véhicules électriques.

Les administrateurs du CRECA tiennent à remercier M. Vaillancourt pour ses années de service à la tête de l’organisation. « Martin a accompli un travail colossal comme directeur général, notamment pour redresser la situation financière et favoriser la croissance de l’organisation, mais également pour la faire rayonner auprès des acteurs de la région », a fait savoir la président  de l'organisme, Véronique Brochu.

Le conseil d’administration du CRECA a récemment mis en place un comité de recrutement chargé de recevoir les candidatures des personnes intéressées par le poste de directeur général. 

Interlocuteur régional privilégié du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) pour la région de la Chaudière-Appalaches, le CRECA travaille depuis 1991 à l’implantation d’une vision régionale du développement durable et de l’environnement, en proposant des solutions concertées et des conseils avisés auprès de la population et des décideurs.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse hier pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de rapidement faire ...

durée Hier 18h00

Gopal Ducharme descendra la Chaudière en kayak jusqu'à Québec

Après avoir parcouru près de 650 km à pied en deux hivers, Gopal Ducharme sera cette fois en kayak pour réaliser une édition d'été du défi Un pas à la fois pour la prévention du suicide. Son parcours de 185 kilomètres se réalisera sur la rivière Chaudière pour une durée de 15 jours. Au départ de Lac-Mégantic le 4 juin, il devrait arriver ...

durée Hier 16h15

Une 106e revue annuelle pour le Corps de Cadets 619

Le Corps de Cadets 619 de Beauceville a récompensé ses membres lors de sa 106e revue annuelle tenue le 18 mai au manège militaire. Vingt-cinq cadets et cadettes âgés de 12 à 18 ans ont paradé et participé à la remise de prix. Le cadet adjudant-chef Xavier Paquet a reçu le prix « Cadet d’exception de la ligue des cadets de l’armée du Canada ». ...