Publicité
21 mars 2020 - 16:15

PANDÉMIE COVID-19

Les organismes communautaires essaient de maintenir des services essentiels

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Avec les mesures mises en place par le gouvernement pour tenter d’endiguer l’épidémie de COVID-19 au Québec, les organismes communautaires de la région tentent le plus possible de maintenir leurs services essentiels.

C'est le cas de la maison d'hébergement Le Bercail installé à Saint-Georges alors que l’équipe de la direction a dû mettre en place des mesures lui permettant de maintenir les services, maintenant et dans les prochaines semaines selon l’évolution de la situation.

En effet, la maison d’hébergement et la soupe populaire sont des services essentiels pour les vulnérables de la communauté.

« Ils viennent chez-nous en dernier recours et il serait impensable de les abandonner à leur sort. D’un autre côté, il est essentiel de les protéger parce que les risques de complications s’ils tombent malades sont plus grands pour eux », indique Sarah Bellemare, coordonnatrice du volet administratif de l'organisme.

Du côté de la maison d’hébergement, les règles d’hygiène, le ménage et la désinfection des lieux sont renforcés. Des effectifs supplémentaires ont dû être appelés en renfort pour y parvenir et pour pallier aux employés qui doivent demeurer à domicile parce qu’ils sont plus à risque. Les visites de l’extérieur sont interdites et les mécanismes d’accès aux services se sont resserrés, c’est-à-dire que les usagers qui ont d’autres options d’hébergement sont redirigés progressivement vers ces autres options.

Quant à l’Assiettée Beauceronne, la décision a été prise finalement de donner des boîtes à lunch pour emporter. Les gens sont invités à venir récupérer leur dîner entre 11 h et 12 h à l’entrée principale. Un contrôle et de la sensibilisation sont faites à l’extérieur pour encourager les gens à se tenir à une bonne distance de bras les uns des autres et à ne pas s’entasser devant la porte. 

Le seul service qui a dû être fermé totalement est celui de l’Accueil Inconditionnel. Comme tout le monde, cette fermeture totale sera réévaluée le 30 mars en fonction des directives. Des efforts sont faits pour maintenir le contact avec les usagers par téléphone pendant ce temps

Centre d’action bénévole Beauce-Etchemin
Le Centre d’action bénévole Beauce-Etchemin (CABBE) demeure actuellement partiellement opérationnel. 

« La santé, le bien-être et la sécurité de nos employés, bénévoles, bénéficiaires et de la communauté sont au cœur de nos priorités. Nous nous tenons informés des recommandations du gouvernement et portons les modifications nécessaires pour maintenir quelques-uns de nos principaux services à la population », a fait savoir la directrice générale de l'organisme, Brigitte Lessard, par voie de communiqué de presse.

En effet, le CABBE continue d’offrir le service d’accompagnement-transport aux aînés et personnes vulnérables vers leur rendez-vous médicaux et psychosociaux essentiels. Plusieurs mesures préventives sont mises en place pour minimiser les risques de contamination. 

On maintient également le service de Repas Prêt pas prêt pour les résidents de la MRC Robert- Cliche soit aux personnes de 60 ans et plus, aux personnes en perte d'autonomie, aux proches aidants, aux nouvelles mamans et aux gens nécessitant des besoins particuliers.

De plus, bien que l’accès aux bureaux soit pour le moment limité uniquement aux employés, le CABBE demeure disponible via sa ligne téléphonique.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.