Publicité

12 avril 2020 - 06:00

PANDÉMIE COVID-19

Entretenir sa foi en temps de crise par les médias sociaux

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 1

On dit que la foi déplace des montagnes mais comme les montagnes ont été interdites de déplacement en raison de la pandémie de la COVID-19, le curé de la Paroisse Sainte-Famille-de-Beauce, Urbain Rhéaume, n'a pas attendu bien longtemps pour trouver la solution à la célébration des messes: téléphone cellulaire et médias sociaux.

« Je m'attendais à avoir 200, 300 auditeurs. J'en ai eu presque 1 000 en partant et dans certains cas, ça dépasse les 2 000 », de dire avec une joie étonnée l'officiant dont la paroisse compte 12 communautés: Beauceville, Saint-Joseph, Saint-Alfred, Saint-Victor, Saint-Odilon, Saint-Jules, Tring-Jonction, Saint-Frédéric, Saint-Séverin, Frampton, Saints-Anges et Vallée-Jonction.

Les églises ont été parmi les tout premiers endroits de rassemblement fermés dès le départ de la crise du coronavirus au Québec. L'abbé n'a pas attendu les directives du diocèse pour prendre la décision de fermer les lieux de culte de son territoire et d'être proactif

« Je me disais que l'on soit 150 personnes ou 50 ou 10, il y avait un danger. Il ne fallait pas prendre de chances d'autant plus qu'une bonne partie de nos paroissiens sont des personnes âgées. Je ne voulais pas mettre les gens en péril », de signaler sagement le curé Rhéaume qui lui se trouve dans la « jeune cinquantaine ».

Il a élargi son réseau de diffusion des messes en semaine et de fin de semaine avec la collaboration des télévisions communautaires du territoire et des câblodistributeurs.

La situation fait en sorte qu'Urbain Rhéaume, qui n'avait jamais manifesté beaucoup d'intérêt pour la chose informatique et l'Internet, a dû développer rapidement des habiletés avec le télétravail, la diffusion Web et les réseaux sociaux!

Il est le seul qui peut aller célébrer à partir des trois églises retenues pour la captation  télévisuelle (Beauceville, Saint-Victor et Saint-Joseph) puisque ses collègues prêtres sont tous en confinement en raison de leur âge. Mais les vicaires Laval Bolduc, Victor Bernier et Gilles Quirion font quand même leur part, eux aussi sur les médias sociaux, principalement Facebook, pour entretenir le message chrétien: temps d'adoration, temps de réflexion et bien d'autres. Il compte aussi sur le support de l'agent de pastorale, Maxime Mercier.

Confinement et distanciation obligent, fini les funérailles, les baptêmes, les mariages, les confessions. Fini aussi les entrées de fonds pour assurer le roulement de la paroisse si bien que l'on a réduit le personnel en place aux bureaux administratifs qui sont situées à Saint-Joseph.

Avec ses collègues Bolduc et Bernier, le curé Rhéaume pratique la distanciation sociale au presbytère de Beauceville où les trois hommes résident, notamment à l'heure des repas.

Rassurer par la parole
Le curé Rhéaume réalise à travers cette pandémie, qui provoque une grande insécurité parmi la population et bien d'autres maux, comment son rôle de pasteur prend encore plus de sens.

« Si moi, par ma prise de parole, je peux venir apporter un petit baume et faire comprendre aux gens qu'il faut vraiment suivre les consignes, bien c'est cela de pris. Oui, ça fait mal, c'est triste mais si on veut s'en sortir le plus vite possible, il faut être respectueux de ce qu'on nous demande », a-t-il mentionné.

En ce temps de pandémie, le Pape a donné une dispense aux chrétiens en les relevant de «faire leur Pâques, »

« On peut être en communion avec le Christ tout en restant chez nous parce qu'une église, c'est des gens, c'est pas des pierres », fait remarquer le religieux.

Aujourd'hui, la messe de Pâques sera célébrée à huis clos à Beauceville à compter de 9 h et à Saint-Joseph à compter de 11 h. Les paroissiens pourront la suivre sur les télés communautaires locales ainsi que sur la page Facebook de la paroisse.

De même, toutes les cloches des églises du diocèse sonneront à 11 h pour marquer la résurrection du Christ. « Tout le monde est invité à faire de même, à sortir dehors pour manifester qu'il y a encore de la vie », de conclure la curé Rhéaume qui souhaite, à distance bien sûr, la plus merveilleuse fête de Pâques à toute les population.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected]ce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • J’aime beaucoup un gros Merci!

    Urbain Rheaume, curé - 2020-04-12 17:05