Publicité

4 juin 2020 - 10:00

École des Deux-Rives

Des lettres de réconfort pour les résidents du Manoir du Quartier

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Les élèves du programme Citoyens du monde de l’école des Deux-Rives à Saint-Georges ont couché sur le papier quelques mots de réconforts pour les résidents du Manoir du Quartier qui sont isolés depuis le début de la pandémie.

Deux professeurs de français, Véronique Mercier et Patrick Poulin se sont inspirés d’un projet d’une autre enseignante, Karine Bélanger qui l’avait partagé dans un groupe pédagogique.   

L’expérience visait à « écrire une lettre à un aîné afin de partager son propre vécu d’adolescent et de faire revivre, l’espace d’une lecture, cette étape de la vie si riche en émotions, bref de briser l’isolement que vivent nos aînés, particulièrement en ces temps difficiles ».

Ainsi, le 3 juin dernier, Madame Mercier et Monsieur Poulin se sont présentés au Manoir avec quelques élèves du projet pour remettre une quarantaine de lettres à la résidence. 

Les élèves n’ont pas été en mesure de remettre en main propre leurs lettres pour assurer la sécurité des personnes aînées, mais ces écrits seront distribués par la coordonnatrice aux loisirs du milieu. Certains élèves ont laissé leur adresse courriel ou postale afin que les résidents, qui le désirent, puissent répondre aux élèves qui ont laissé leurs coordonnées.

Connaissez-vous d’autres initiatives des écoles de la Beauce ?  

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.