Publicité

19 juin 2020 - 14:00

Fondation Santé Beauce-Etchemin

L'Hôpital Saint-Georges a acquis un nouvel échographe cardiaque

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 1

L’Hôpital de Saint-Georges est propriétaire d’un nouvel échographe cardiaque en électrophysiologie. Dans le contexte particulier de la COVID-19, qui a exigé une action rapide, la Fondation Santé Beauce-Etchemin a autorisé cet achat de 250 000 $.  

Chef des services d’imagerie médicale du CISSS de Chaudière-Appalaches, Sara Rivard explique que ce projet de développement, qui a fait l’objet d’une démarche longue et rigoureuse auprès du CISSS de Chaudière-Appalaches en raison d’une liste totalisant près de 1000 personnes en attente de leur examen et 3000 contrôles à effectuer auprès des patients ayant des problèmes cardiaques, est devenu un incontournable vu la pandémie.

Cet appareil de haute technologie s’ajoute aux deux autres échographes cardiaques, dont l’achat remonte à 2008 et 2011.

« Ici, nous faisons plusieurs cas de nouveau-nés.  Au lieu de transférer les bébés vers d’autres centres hospitaliers, nous offrons un service de proximité aux familles, ce dont nous sommes fiers. Par contre, pour des raisons évidentes de sécurité et de réduction du risque de contagion, nos spécialistes avaient des réserves à penser devoir effectuer les examens des nouveau-nés et des cas de COVID sur un même appareil. L’achat du nouvel appareil nous permet de respecter les protocoles de prévention et de contrôle des infections », ajoute-t-elle.

« La qualité des images de cette technologie de pointe, sa programmation d’automatisation de calcul des résultats font une réelle différence dans son utilisation quotidienne, précise la cardiologue Dre Pier-Anne Gilbert. En pédiatrie, il y aura une nette augmentation de précision diagnostique et nous nous en réjouissons à l’avance. »

En raison de la pandémie du coronavirus, la Fondation Santé Beauce-Etchemin a réagi et est intervenue spontanément face à la demande expresse formulée en mai par le CISSS de Chaudière-Appalaches.

« Nous sommes heureux d’apprendre que le nouvel échographe cardiaque, la civière ainsi que le local sont opérationnels depuis la mi-juin, et ce, au bénéfice de l’ensemble de notre population, a dit la présidente Manon Veilleux.  À situation exceptionnelle, il faut agir vite et efficacement. Nous avons donc choisi de ne pas lancer de sollicitation, mais d’utiliser un surplus de campagnes antérieures, lequel va à l’achat d’équipements médicaux, tel que le spécifie notre mission. »

Le CISSS de Chaudière-Appalaches a financé l’aménagement de la salle d’échographie au coût de vingt mille dollars (20 000 $).

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • En tant que cardiaque moi-même, je suis très heureux de ce nouveau appareil qui me servira dans le futur. Félicitation pour votre travail, merci.

    Roland - 2020-06-19 19:48