Publicité

16 juillet 2020 - 04:00

Le tissu social en temps de pandémie

20% des Canadiens craignent d'être stigmatisés en raison de la COVID-19

François Provost

Par François Provost, Journaliste

Un Canadien sur cinq a indiqué craindre de faire l'objet de stigmatisation liée à la COVID-19 selon une nouvelle étude de Statistique Canada publié aujourd'hui.

Les raisons sont très diverses, mais une réponse ressort du lot.  En effet, parmi ceux qui craignent être stigmatisé, la moitié des répondants ont indiqué que leur refus de porter un masque en tout temps en était la cause. Avant que plusieurs provinces rendent obligatoire le port du masque, un autre rapport de Statistique Canada révélait qu’un tiers des Canadiens n'avaient pas l'intention de porter de masque dans les espaces publics où la distanciation physique est difficile à maintenir. 

Une autre partie de la population craignant le stigma est les personnes avec des problèmes de santé dont les symptômes s’apparentent à ceux de la COVID-19 (20%). On pense notamment aux allergies saisonnières, causant toux et éternuements.

D’un autre côté, l’identité raciale est également un facteur pouvant causer les gens à se sentir stigmatisés par le coronavirus (20%). Le lien avec l’identité raciale peut en partie s'expliquer que les immigrants (29%) étaient presque deux fois plus susceptibles que les personnes nées au Canada (17%) de craindre d’être stigmatisés.

Finalement, une personne sur dix a dit craindre la stigmatisation parce qu'elle travaillait dans un hôpital ou un autre établissement de soins de santé, comme un établissement de soins infirmiers ou une résidence de soins de longue durée.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.