Publicité

25 juillet 2020 - 10:00 | Mis à jour : 10:19

En raison de la COVID-19

Une surmortalité observée au Québec pendant 10 semaines consécutives

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Au Québec, une surmortalité a été observée pendant une période de 10 semaines consécutives, dès la fin de mars. Au cours de cette période, on a dénombré 3 384 décès de plus en 2020 qu'au cours de toute autre année parmi les cinq années précédentes.

Ces observations sont fondées sur un ensemble de données provisoires actualisées tiré de la Base canadienne de données sur les décès de la Statistique de l'état civil diffusé hier dans le cadre de l'engagement de Statistique Canada à offrir des renseignements pertinents et opportuns sur la COVID-19 et ses répercussions sur les Canadiens.

On sait que la COVID-19 a été la cause de décès de plus de 8 000 personnes au Canada et a touché les collectivités et les familles partout au pays. Au-delà des décès attribuables au virus, la pandémie pourrait également avoir des conséquences indirectes qui peuvent entraîner une hausse du nombre de décès attribuables à différents facteurs, tels que le report de procédures médicales.

Pour comprendre les répercussions directes et indirectes de la pandémie sur les décès au Canada, il est important de mesurer la surmortalité, qui se produit lorsqu'au cours d'une période le nombre de décès est supérieur à ce que l'on pourrait s'attendre ou à ce qui se produit habituellement pendant cette période.

Selon les données déclarées de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), au cours de cette même période de 10 semaines, 4 435 décès attribuables à la COVID-19 ont été enregistrés au Québec.

Il est important de noter que les données provisoires sur les décès ne sont pas complètes en raison des retards en matière de déclaration. L'importante baisse apparente de la surmortalité entre les deux dernières semaines (prenant fin le 6 juin 2020) est probablement attribuable aux retards plus importants en matière de déclaration des décès pour les périodes plus récentes. Le nombre observé de décès au cours de cette période augmentera au fur et à mesure que la provision des données fournies par le Québec augmentera, précise Statistique Canada.

Bien que la surmortalité puisse être estimée de différentes façons, la présente analyse porte sur les cas où le nombre de personnes décédées au cours d'une semaine donnée en 2020 a été plus élevé que le nombre de décès survenus dans la même semaine au cours de chacune des cinq années précédentes.

 

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.