X
Rechercher
Publicité

Message de sensibilisation

Entrevue vidéo avec des membres de la famille de Frédéric Hamel

durée 18h00
29 juillet 2020
François Provost
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par François Provost, Journaliste

Voir la galerie de photos

« Ce sont des accidents banals, mais ça lui a coûté ses jambes. Ce n’est pas juste le cellulaire au volant, c’est vraiment toutes les distractions qui peuvent arriver lors de la conduite. Frédéric veut vraiment que les gens soient plus conscients et qu’ils fassent plus attention sur la route » 

Voici le message que lance Isabelle Hamel, soeur de Frédéric Hamel, dans un entretien vidéo avec en Beauce.com. 

L’homme de 31ans est devenu paraplégique, le 8 juillet, à la suite d’un accident de voiture.

Frédéric Hamel ne pouvant être avec nous pour l’entretien, il a confié à Isabelle Hamel et sa conjointe, Caroline Létourneau, le soin de lancer son message de sensibilisation.

C’est, en effet, une distraction banale qui a causé l’accident du trentenaire de la Guadeloupe. 

En voulant ramasser un brownie au fond de son véhicule, Frédéric a dévié de sa voie et sa voiture a foncé dans un ponceau. 

Une fracture de sa vertèbre a endommagé sa moelle épinière. Aujourd’hui, il est paraplégique et on ne sait pas s’il marchera de nouveau. Frédéric Hamel est, depuis hier, entré en réhabilitation au Centre François-Charron à Québec pour une période de trois mois.

Une collecte de fonds a été réalisée pour venir en aide à la famille de Frédéric. Jusqu’à maintenant, les donateurs ont donné 23 778$. Le prochain objectif étant de récolter 25 000$.

Ces fonds serviront à soutenir la famille dans un projet de construction d'une maison adaptée au nouveau besoin de Frédéric. Des gens et des entreprises ont également offert leur aide pour la construction de leur maison. La famille n'aura même pas besoin d'engager de main d'oeuvre pour ce projet.

C’est la meilleure amie de Caroline Létourneau, Johanny Doyon, qui avait lancé l’idée au couple d’organiser une collecte de fonds tout en racontant l’histoire de Frédéric. Celui-ci, raconte sa conjointe, a insisté pour que cette initiative serve à sensibiliser les gens. 

« Si ça peut aider les gens, si ça peut les toucher, les sensibiliser à faire attention et à prendre en considération que la vie est fragile, alors oui ça ne me dérange pas qu’on en parle », raconte Caroline Létourneau en citant les propos de son conjoint.

Écoutez l’intégrale de l'entrevue vidéo accordée par Caroline Létourneau et Isabelle Hamel.

Pour contribuer à la collecte de fonds:
 https://www.facebook.com/donate/603042873952410/10220072251629053/

À lire également:

Collecte de fonds pour un homme paralysé de la Guadeloupe

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les Georgiens étaient nombreux pour la Grande fête familiale

Les Georgiens étaient nombreux pour profiter des activités présentées pour la Grande fête familiale à l'Espace Carpe Diem ce dimanche. Entre 10 h et 16 h, les participants ont pu profiter d'un « Food truck » offrant notamment des churros à l'érable et des nachos. Il y avait également des animations, de nombreux jeux gonflables et d'autres stands. ...

durée Hier 18h00

Mieux connaître la police: rencontre avec Stéphane Viau

Dans le cadre de la Semaine de la police sur le thème « Mieux se comprendre : la police et le citoyen », qui commence aujourd'hui, EnBeauce.com a rencontré six membres des forces de l'ordre afin de démystifier le métier et découvrir qui se cache derrière ces uniformes. Aujourd'hui, découvrez le parcours de Stéphane Viau, sergent à la Gendarmerie ...

durée Hier 16h15

Plus de 1 100 billets vendus au lave-o-thon du 49e groupe scout de Saint-Georges

Plus de 1 100 billets ont été vendus lors du lave-o-thon organisé par le 49e groupe scout de Saint-Georges hier, sur le stationnement du Canadian Tire. Au total, ce sont 247 participants qui ont encouragé la cause en venant faire laver leur voiture par les scouts, animateurs et plusieurs parents bénévoles. « La canicule de samedi n’aura pas ...