Publicité

12 août 2020 - 09:00 | Mis à jour : 09:09

Région du Granit

Les paramédics de Lac-Mégantic veulent retourner à un horaire à l'heure

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Depuis plus de 10 ans les paramédics associés à l’organisation syndicale TASBI (Travailleurs ambulanciers de Beauce inc) .Tasbi déplorent le manque d’effectif et l’horaire de travail mis en place en 1989 par le gouvernement. « C’était censé être temporaire et là ça fait plus de 30 ans ! », explique Sylvain Côté vice-président de l’organisation par voie de communiqué de presse.

En 2013, lors de la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic, les deux équipes de paramédics déjà sur le territoire ont vu leurs horaires se transformer et devenir réguliers afin de mieux servir la population. Plusieurs réanimations ont été effectuées ce qui n’avait jamais été fait dans le passé.

« Les chances de survie sont diminuées de 10 % chaque minute sans secours, alors que l’horaire de faction ajoute en moyenne 8 min pour se mettre en route! Faites le calcul », renchérit le président de l’organisation Christian Duperron. 

Au début de la pandémie de la COVID-19, les deux équipes de paramédics de la région de Mégantic ont, à nouveau, changé d’horaire. Elles ont été d’office, avec des horaires réguliers, de 24 sur 24 prêtes à intervenir dans l’immédiat. 

« Mais le 8 juin, retour en arrière. Le ministère de la Santé nous a fait faire un grand bond en arrière. Un retour aux horaires de travail désuet. C’est le recommencement des problèmes. Depuis ce jour, il y a eu déjà 4 arrêts de service qui ont été rapportés. Un arrêt de service est une fermeture temporaire de 8 heures ou plus d’un service ambulancier. « En d’autres termes, si vous faites le 911, l’ambulance est fermée » , d'indiquer les porte-parole.

Il faut ajouter que les arrêts de service sont directement liés à l’horaire de faction. En plus de ne pas permettre aux paramédics en place de se reposer convenablement entre les appels, elle oblige l’employeur à mettre fin temporairement au service dû à un manque de remplaçants. 

« Nous l’avions dit...le début de la pandémie a mis sur pause les hôpitaux et les patients ont eu peur de se présenter dans les centres hospitaliers. Cependant, nous savions que ce serait temporaire et que les appels seraient en augmentation, ce qui oblige la pause du service ambulancier. Pour Mégantic, c’est vraiment dangereux. Avec la présence d’un centre hospitalier et la hausse des transferts vers d’autres centres hospitaliers, la région du lac Mégantic est souvent à découvert pendant de longues heures. De plus, les autres véhicules ambulanciers sont à plus de 30 min de route du territoire. On met carrément la population en danger ! » de renchérir le président de TABSI 

Le syndicat a fait de nombreuses représentations ainsi que plusieurs demandes afin d’améliorer la desserte ambulancière de la région du Granit. « Il est grand temps qu’on réponde à nos demandes et que la population du Granit ai tout comme bien des régions un service d’urgence adéquat » de conclure Sylvain Côté.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Oui , on a un grand besoin d’avoir , AU MOINS, une ambulance sur les deux avec des horaires à l’heure!

    Michelle Charest - 2020-08-12 18:21