Publicité

14 août 2020 - 18:00 | Mis à jour : 19:53

Pour traiter une tumeur cervicale

Laurent et sa mère partent pour Philadelphie le 31 août

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Laurent Larivière, un garçon de 7 ans qui souffre depuis l'an dernier d'une tumeur à l’hypophyse, se rendra à Philadelphie à compter du 31 août, en compagnie de sa mère Mélissa Venne, pour y subir des traitements d'irradiation particuliers qui ne sont pas offerts au Québec.

La maman et le garçonnet séjourneront pendant neuf semaines aux États-Unis pendant que le papa, Michaël Larivière, devra rester à la maison de Saint-Côme-Linière pour s’occuper des quatre autres enfants que compte le couple. Ce faisant, il ne sera pas en mesure d'occuper son emploi puisqu'il travaille normalement à Montréal.

C'est pour cette raison, comme le rapportait EnBeauce.com dimanche dernier, que Richard Larivière, le frère de Michaël, a décidé, avec sa conjointe, de démarrer un campagne de financement GoFundMe avec un objectif de 30 000$ pour assumer les dépenses à Philadelphie et pour faire vivre le reste de la famille, le temps que Laurent et sa maman rentrent à la maison.

Depuis la publication de l'article, l'objectif a été atteint et même dépassé alors que d'autres gestes de générosité ont aussi été posés pour aider cette jeune famille, comme en témoigne Mélissa Venne.

« En fait, on est sincèrement sans mots de toute cette vague d’amour. Il y a des dons avec le GoFundMe mais aussi des gens qui sont venus le faire en mains propres. Des entreprises ont organisé des ventes spéciales afin qu’un montant soit remis à notre famille, d’autres encore ont tenu des événements et même que certaines ont offert d’égaler la contribution des clients prêts à faire un don. Jamais au grand jamais on aurait espéré avoir cette vague de soutien là. On est plus que reconnaissant, on ne sait plus comment remercier les gens tellement ça dépasse le réel », de confier la mère un peu éberluée par cet élan d'altruisme.

Maintenant que la date de départ est connue, le couple est dans les préparatifs pour assurer « que la vie de nos enfants reste totalement normale. ». Dans les faits, les membres de la famille seront séparés pendant un total de 11 semaines, puisque Laurent et sa maman devront observer une quarantaine de 15 jours à leur retour en Beauce en raison de la pandémie de la COViD-19.

« Laurent voit l’aventure positivement, car on met le plus de positif possible dans cette histoire et les autres  [enfants] ne sont pas tout à fait conscients de la réalité qui s’en vient. Il faut se dire que 9 à 11 semaines pour eux, ça ne veux pas dire grand chose! fait remarquer Mélissa Venne en riant. De notre côté, en tant que parents, on s’efforce d'être le plus zen possible malgré le stress. »

La campagne GoFundMe est toujours active (cliquez sur le lien suivant pour vous y rendre: Laurent, 7 ans, tumeur au cerveau) et Mélissa Venne a tenu à rappeler que dans l'éventualité d'un surplus d'argent, les sommes excédentaires seraient remises à des familles dans le besoin. 

À lire également:
Une campagne de financement pour venir en aide à la famille de Laurent Larivière

 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.