Publicité

16 septembre 2020 - 06:00 | Mis à jour : 07:57

Pandémie de la COVID-19

Que signifie le palier de couleur jaune du système d'alerte régional?

Par Salle des nouvelles

Alors qu’il a été annoncé hier que la région sociosanitaire de Chaudière-Appalaches se trouve maintenant au palier de couleur jaune du système d’alertes régionales et d’intervention graduelle, le Centre  intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches tient à préciser à la population ce que cela signifie et  quelles mesures seront conséquemment mises en place afin de ralentir la transmission du virus. 

Rappelons que le palier 2 – Préalerte (jaune) s’impose lorsque la transmission commence à s’accroître. Les mesures de base sont  alors renforcées et davantage d’actions sont déployées pour promouvoir et encourager leur respect.

Les paliers d'alerte sont  établis suivant les recommandations des autorités de santé publique, qui font une analyse régulière de la situation en tenant compte de la situation épidémiologique, du contrôle de la transmission et de la capacité du système de soins.

Dans la région de la  Chaudière-Appalaches, cette décision s’explique par un nombre de cas plus élevé que la normale et des éclosions plus  importantes, notamment dans des résidences pour personnes âgées. 

Pour la population et les entreprises de la région, l’atteinte du palier de couleur jaune correspond à la mise en place des mesures  suivantes : 

• Augmenter les inspections dans les milieux de vie pour aînés et personnes vulnérables; 

• Maintenir, pour les proches aidants, l’accès sécuritaire aux milieux de vie de leur proche qui réside en CHSLD, résidences privées pour aînés (RPA), ressources intermédiaires, ressources de type familial : 

o Effectuer un triage des visiteurs afin de s’assurer qu’aucun ne présente de symptômes d’infection respiratoire. Aucun visiteur symptomatique n’est admis dans les milieux de vie; 

o Les visiteurs doivent porter un masque de procédure en tout temps pendant la visite. 

• Augmenter la surveillance des milieux de travail par des inspections pour vérifier le respect des mesures et pour apporter des correctifs au besoin. Le recours accru au télétravail, lorsque possible, est encouragé; 

• Maintenir une capacité de prélèvements dans l’ensemble de la région et ajouter des cliniques au besoin, telle une clinique de dépistage dans le secteur de Lévis; 

• Rappeler l’importance de respecter les mesures de la santé publique dans la communauté, dans les milieux de vie et dans les entreprises. 

« Protéger nos personnes vulnérables en CHSLD, RPA ou autres milieux de vie, c’est notre priorité. Il faut rester vigilant, la  solution est simple, nous devons tous respecter les mesures de la santé publique », a souligné la directrice de santé publique au  CISSS de Chaudière-Appalaches, Dre Liliana Romero. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.