Publicité

9 octobre 2020 - 04:00

Action de grâce

La SOPFEU invite à la vigilance en prévision du long week-end

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

À l’approche du long week-end de l’Action de grâce, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) rappelle qu’il est important de demeurer vigilant même l’automne, car les activités récréatives liées à la fermeture des chalets, à la chasse et au brûlage des feuilles mortes ou autres matières résiduelles sont à l’origine d’une trentaine d’incendies chaque automne.

L’organisme de protection des forêts rappelle qu’en période automnale, les broussailles sèches et la végétation fanée constituent des matières hautement inflammables. Quelques heures d’ensoleillement et un peu de vent peuvent faire augmenter le danger d’incendie et engendrer une situation propice à l’éclosion de feux de broussailles.

Ce type de feu constitue non seulement une menace pour la forêt, mais également pour les bâtiments et les habitations qui se trouvent à proximité.

Afin d’éviter des situations fâcheuses, plutôt que de brûler les feuilles mortes, la SOPFEU encourage la population à opter pour des solutions écologiques et sécuritaires.

En effet, il est possible d'utiliser les feuilles mortes comme engrais pour la pelouse en passant la tondeuse sur les feuilles pour les déchiqueter et épandre les résidus sur le terrain.

Également, les feuilles mortes peuvent servir à protéger les végétaux de l’hiver en disposant des amas de feuilles autour des plantes de façon à laisser l’air circuler.

Elles sont aussi très bonnes pour enrichir le compost.

Enfin, il est possible de s'en débarrasser en utilisant la collecte de résidus verts ou en les transportant à l’écocentre, particulièrement pour les végétaux de plus grande dimension ou autres déchets.

Par ailleurs, la SOPFEU souligne que plusieurs municipalités interdisent les brûlages domestiques sur leur territoire ou exigent l’obtention d’un permis avant de procéder à un tel brûlage. Il est donc recommandé de s’informer au préalable sur la réglementation en vigueur.

Qui plus est, les feux de camp mal éteints, les appareils de cuisson, les systèmes de chauffage, les mégots de cigarette et les véhicules tout terrain peuvent tous être à l’origine d’un incendie de forêt.

C'est pourquoi la SOPFEU rappelle aux utilisateurs de la forêt de maintenir de bonnes pratiques pour prévenir les incendies.

Pour les feux de camp, certaines règles sont à respecter telles qu'allumer un feu dans un endroit dégagé, sur un sol de gravier ou de terre battue, d’une dimension maximale d’un mètre sur un mètre ainsi que surveiller le feu en tout temps, garder de l’eau à proximité et s’assurer d’éteindre complètement le feu avant de quitter les lieux.

Pour les fumeurs, pensez à éteindre les mégots en les mouillant ou en les écrasant sur une roche et à les rapporter dans un contenant fermé.

À propos des systèmes de chauffage et appareils de cuisson, la SOPFEU recommande d'inspecter la cheminée du campement ou du chalet, d'utiliser un pare-étincelles réglementaire sur la cheminée, de s’assurer du bon fonctionnement des systèmes de chauffage d’appoint et appareils de cuisson avant de les utiliser à proximité de la forêt.

Pour finir, les propriétaires de véhicules tout-terrain doivent éviter de circuler hors des sentiers balisés si le danger d’incendie est élevé, et nettoyer les pièces chaudes du moteur après chaque utilisation.

Depuis le début de la saison de protection au Québec, 653 incendies combattus en zone de protection intensive ont affecté 61 519,7 hectares (ha) de forêt. À pareille date, la moyenne des dix dernières années est de 434 incendies ayant affecté 35 446,2 ha de forêt au Québec.

La SOPFEU tient à rappeler qu’environ 75 % de ces incendies sont imputables à l’activité humaine. La collaboration de tous demeure essentielle pour en réduire le nombre.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.