Publicité

5 novembre 2020 - 18:00

Entrevue vidéo EnBeauce.com

Le CISSS Chaudière-Appalaches cesse la distribution des masques réutilisés

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches vient de cesser la distribution des masques réutilisés qu'il distribue dans son réseau d'établissements.

C'est du moins ce qu'a indiqué le directeur de la logistique de l'organisme, Martin Cloutier, lors d'une entrevue vidéo qu'il a accordé aujourd'hui à EnBeauce.com.

La décision a été rendue après que des masques N-95, non emballés, tachés de maquillage ou encore complètement déformés, aient été expédiés la semaine dernière au personnel de santé du CLSC de Saint-Georges.

C'est que, pour assurer un approvisionnement continu de matériel de protection aux travailleurs de la santé de son territoire, le CISSS fait nettoyer certains masques, dont le N-95, pour une réutilisation. « Mais nous avons décidé d'arrêter cette distribution suite à cet incident », de dire M. Cloutier qui a expliqué que l'idée n'était pas de trouver des coupables dans cette histoire mais de s'assurer que les employés bénéficient des meilleurs équipement possible. Ainsi, on va réviser ce processus de réutilisation.

Le directeur de la logistique a mentionné que, depuis le début de la crise du coronavirus, son département a vu le nombre d'établissements à desservir passer de 200 à plus de 400.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec Martin Cloutier du CISSS Chaudière-Appalaches.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.