Publicité

10 novembre 2020 - 04:00

Avec Arbre-Évolution

Reboisement et compensation carbone à Saint-Odilon-de-Cranbourne

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le 21 octobre dernier, 220 arbres ont été plantés au cœur d’un nouveau développement résidentiel à Saint-Odilon-de-Cranbourne avec Arbre-Évolution.

Il s’agissait d’un second projet effectué avec la municipalité dans le cadre du Programme de Reboisement Social depuis 2018.

Ayant grandement apprécié son expérience d’il y a 2 ans, la municipalité de Saint-Odilon-de-Cranbourne a déposé une nouvelle demande cet automne au Programme de Reboisement Social piloté par ArbreÉvolution Coop, afin de planter dans les milieux de vie des arbres financés par différents partenaires.

« L’appui du programme fait la différence au niveau financier et technique. Ça nous encourage grandement à développer des initiatives de verdissement à impact positif pour notre communauté », a expliqué Mélissa Chrétien directrice générale adjointe à la municipalité.

Des dizaines de chênes, de tilleuls, de noyers, de pins, de cèdres et d’épinettes ont été mis en terre entre différents secteurs résidentiels dans le but d’embellir le milieu de vie.

« Pour la municipalité, c’est aussi une façon de rendre les terrains constructibles encore plus attrayants », a ajouté madame Chrétien.

Pour ce projet, Arbre-Évolution a été en mesure d’injecter 2 200 $ grâce à l’appui du CÉGEP Saint-Laurent de Montréal, qui vise la compensation carbone de ses deux dernières journées porte ouverte, et aux ventes de calculcarbone.org, un site transactionnel d’achat d’arbres en ligne opéré par la coopérative.

« À travers le programme, nous procédons à la compensation carbone au nom d’organisations et de citoyens. Au retour d’un voyage par exemple, les gens se rendent sur notre site, calcul leur pollution et achètent des arbres que l’on va planter là où ça compte, comme à Saint-Odilon », a expliqué Simon Côté, coordonnateur d’ArbreÉvolution.

La compensation carbone et le reboisement social nécessitent toutefois le maintien d’un étroit suivi sur l’évolution des plantations.

À titre d’exemple, Arbre-Évolution a profité de sa venue à Saint-Odilon cet automne afin de replanter plus d’une vingtaine d’arbres dans les deux parcelles reboisées en 2018, soit celle près de la rue Langevin et celle de la bande riveraine à proximité de la rue Commerciale.

« On travaille avec la municipalité afin de maintenir un taux de survie d’au moins 80%. Lorsqu’on a de la mortalité, que ce soit de cause humaine ou naturelle, on doit replanter » de dire M. Côté d’Arbre-Évolution, qui a d’ailleurs pu compter sur le soutien financier de la municipalité pour couvrir la moitié des frais de replantation.

« Nous sommes très satisfaits de notre collaboration et nous sommes conscients qu’un reboisement, ça vient avec des responsabilités », de conclure Mélissa Chrétien de la municipalité.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.