Publicité

1 septembre 2021 - 08:00

La faute aux lilas

Michel Laflamme remet 500 $ à la Maison des Jeunes Beauce-Sartigan

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Michel Laflammea remis un chèque de 500 $ à la Maison des Jeunes (MDJ) Beauce-Sartigan suite à la vente de 250 exemplaires de son livre La faute aux lilas.

Comme il l’avait promis lors du lancement de ce premier tome d’une saga de trois ouvrages, le 21 mai dernier, Michel Laflamme a reversé deux dollars par livre vendu à l’organisme. 

Ancien enseignant à l’école des Deux-Rives et à la polyvalente de Saint-Georges, cet auteur souhaitait soutenir les jeunes car « ils sont notre avenir ». 

« Je suis heureux de participer à la mission de la Maison des Jeunes en faisant ce don. Je souhaite une longue vie à ce lieu indispensable pour les ados », a exprimé l’auteur en souriant.

Ce chèque représente la première contribution d’une série de dons offerts par M.Laflamme. Avec encore 250 exemplaires en vente de son livre, il devrait remettre une seconde fois 500 $ à la MDJ. Aussi, il a annoncé que ce premier tome sera disponible dès demain en édition numérique au coût de 9,90$. 

Quant au deuxième tome, il sortira le 30 septembre ou avant, en version numérique et papier. Deux dollars par vente seront remis à un autre organisme. 

« C’est le fun d’avoir des gens qui croient en nos jeunes. Ces fonds-là serviront à l’achat de matériel et d’activités pour les jeunes », a indiqué Julie Barrette, directrice de la MDJ Beauce-Sartigan.

À lire également

« La faute aux lilas »: un livre beauceron au profit de la Maison des Jeunes Beauce-Sartigan

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.