Publicité

28 septembre 2021 - 13:00 | Mis à jour : 15:11

Augmentation inquiétante des cas et des hospitalisations

COVID-19 en Chaudière-Appalaches: la Santé publique régionale lance un cri d'alarme

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 1

L'augmentation des cas et des hospitalisations en Chaudière-Appalaches, liés à la COVID-19, en particulier dans Beauce-Etchemin, inquiète grandement la Direction régionale de santé publique.

Par voie de communiqué de presse émis aujourd'hui, le CISSS de Chaudière-Appalaches a précisé que sur les 20 hospitalisations en cours dans la région, neuf sont à l’Hôpital de  Thetford Mines, 10 à l’Hôpital de Saint-Georges et une à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Le virus circule et le nombre de cas est à la  hausse particulièrement dans les MRC des Appalaches, Etchemins, Robert-Cliche et Beauce-Sartigan. Dans cette dernière, on comptait d'ailleurs hier le plus grand nombre de cas actifs avec 145.

Par ailleurs, 63 éclosions ont cours dans les milieux scolaires, les entreprises et depuis peu dans des résidences privées pour aînés.

Cette situation épidémiologique qui prévaut dans la région de la Chaudière-Appalaches inquiète la Direction régionale de  santé publique du CISSS qui lance un appel à la mobilisation auprès des citoyens.

La directrice régionale de santé publique, Dre Liliana Romero, est inquiète de cette situation épidémiologique qui prévaut dans la région et de l’augmentation constante des nouveaux cas, mais également des hospitalisations. « Nous avons eu 335 nouveaux cas la semaine dernière et 298 la semaine précédente.  Les cas augmentent et génèrent des hospitalisations. Ces lits sont donc occupés par des personnes atteintes de la COVID  et ne sont pas disponibles pour ceux qui, par exemple, ont besoin d’une chirurgie ou de soins aigus », s'est-elle exprimée dans le communiqué de presse émis aujourd'hui tout en lançant un appel à la mobilisation auprès des citoyens.

Elle a rappelé qu'étant donné l’augmentation des cas constatée chez les 70 ans et plus, particulièrement dans les résidences privées pour  aînés, une nouvelle directive a été émise, il y a quelques jours, afin que le port du masque soit obligatoire dans les aires de  circulation et les aires communes dans les quatre mêmes MRC.  

De plus, l’augmentation des cas et des éclosions en milieu scolaire a fait en sorte que le port du masque est maintenant  exigé dans les écoles de quatre MRC. « L’objectif est de protéger les enfants et d’éviter de fermer des classes entières car, pour le moment, les 11 ans et moins ne sont pas admissibles à la vaccination », a signalé Dre Romero. 

Aussi, tout l'automne, des activités de vaccination mobile sans rendez-vous se poursuivront dans des municipalités, en entreprises  et lors d’activités publiques. 

Les services de dépistage sont toujours disponibles pour les personnes qui ont eu un contact avec un cas confirmé ainsi que  pour les personnes qui ont des symptômes d’allure grippale ou des symptômes de la COVID-19 comme la toux, la fièvre, la  perte de l’odorat et du goût, etc.

« Même vacciné, c’est important de se faire dépister et de continuer à se protéger » a conclu la directrice régionale de la santé publique.

À lire également
COVID-19 en Chaudière-Appalaches : 145 des 389 cas actifs sont dans Beauce-Sartigan

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Pas surprenant ,plusieurs commerces ne font plus respecter règles sanitaire ,et en plus beaucoup de party a la cachette ,je ne sais pas pourquoi santé public ne fait rien pour nous protéger on ne peut même pas les appeler ,con est plus en sécurité en nul part ,je peut même vous dire qu'il y as plusieurs personnes qui travail en santé qui ne sont vaccinées qui se promène partout et sont tous et toutes souriantes de le dire .

    Pu drôle - 2021-09-28 17:05