Publicité

13 octobre 2021 - 18:00

« L’itinérance, voir derrière les apparences »

Participez au mouvement de solidarité pour la nuit des sans-abri

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Au Bercail et la Maison des jeunes Beauce-Sartigan (MDJ-BS) invitent les citoyens à montrer leur solidarité pour la nuit des sans-abri qui se tiendra virtuellement ce vendredi 15 octobre, sous le thème « L’itinérance, voir derrière les apparences ! ».

Cet événement est une soirée de sensibilisation, que ce soit auprès de gens qui sont en situation d'itinérance ou auprès de gens qui ont envie de faire des dons et de démontrer leur solidarité.

« C'est pour sensibiliser la population sur le fait qu'il y a des gens qui vivent en situation d'itinérance que ce soit caché ou non. Avec la pandémie par exemple, l'itinérance a touché plus de gens qu'on ne le pense. Ça peut être des enfants, des hommes, des femmes, qui ont été touchés par la vague du covid et ça les a rendus vulnérables. Il ne faut pas se fier à l'apparence, l'itinérance peut toucher tout le monde, elle n'a pas de visage », a précisé Maude, travailleuse de rue pour la MDJ-BS.

Différentes activités virtuelles sont donc organisées pour souligner ce mouvement de solidarité envers les personnes vivant ou ayant vécu un épisode d’itinérance. 

Durant la soirée du 15 octobre, entre 18h et 20h, le duo Luc et MarieJo de la NSA St-Georges présenteront un spectacle au cours duquel ils interprèteront les demandes spéciales du public. Ils partageront la scène avec le GRAP Beauce Sartigan qui présentera les résultats de son activité de sensibilisation « L’épicerie à 125$ ». Notons également que l'organisme Au Bercail en profitera pour passer quelques messages en direct. Le tout sera diffusé en direct sur la page Facebook Nuit des sans-abri St-Georges.

« Nous vous invitons à participer en grand nombre. Chacun de vos gestes compte que ce soit un commentaire, un partage, un message pendant le visionnement. Car derrière les apparences se cache un humain devant s’adapter à des défis personnels et qui méritent d’être vus différemment », a indiqué Émilie Vachon, agente de liaison au Bercail. 

D’ici là, plusieurs silhouettes ont été installées sur la 1re avenue à Saint-Georges ainsi que dans différents commerces. Celles-ci sont porteuses des histoires de personnes vulnérables de la communauté. Le but étant de se prendre en photo avec et de partager l'image sur la page Facebook Nuit des sans-abri St-Georges.

« La nuit des sans-abri c'est pour dire à la population qu'il faut prendre soin de ces personnes-là, il faut être sensible à ce qu'elles ont vécus et faut être solidaire sans les mettre de côté », de conclure Maude.

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.