Publicité

25 novembre 2021 - 08:00

Douze jours de sensibilisation

C'est la Journée mondiale contre les violences faites aux femmes

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Dans le cadre des 12 jours d’action contre les violences faites aux femmes, qui commencent aujourd'hui, la Table de concertation en violence conjugale Beauce-Etchemin et ses partenaires se positionnent contre les multiples cas de violences conjugales qui ont eu lieu lors de la dernière année.

Le mois d’octobre a été tristement marqué par un 17e féminicide cette année au Québec, ce qui représente une nette et inquiétante augmentation comparativement aux années précédentes.

Pour poursuivre ces efforts afin de lutter contre les violences faites aux femmes, la Table s’allie aux différents organismes partenaires dans la région de Beauce-Etchemin et collabore avec le Carrefour sécurité en violence conjugale. Ensemble, ils ont mis sur pied des cellules d’intervention rapide pour prévenir les homicides conjugaux. Ces cellules, composées d’intervenant.e.s œuvrant dans les différents organismes et services auprès des femmes victimes de violence et des hommes ayant des comportements violents, ont pour objectifs de :
- détecter et intervenir plus rapidement lorsqu’il y a risque homicidaire dans un contexte de violence conjugale,
- favoriser la communication entre les différents acteurs du réseau,
- et mettre en place un filet de sécurité plus étroit autour des personnes à risques.

Diffusion de capsules pour sensibiliser 
La Table de concertation en violence conjugale Beauce-Etchemin diffusera des capsules sur la violence conjugale sur les ondes des différentes radios de la région à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 6 décembre prochain. Elles seront aussi disponibles sur la page Facebook de l'organisme.

En plus d’avoir pour but de sensibiliser la population à la violence conjugale, ces capsules visent également à encourager les relations égalitaires entre les hommes et les femmes.

« Il est primordial d’entretenir un discours positif quant aux relations hommes-femmes afin d’enrayer la violence conjugale et de transmettre des valeurs positives aux générations futures », d'expliquer l'organisme par voie de communiqué de presse. « Si, historiquement, la violence conjugale était un sujet tabou qui relevait seulement de la sphère privée, elle est aujourd’hui inacceptable et relève de la sphère publique. Cela signifie que la lutte à la violence conjugale et la promotion des relations égalitaires est un  enjeu sociétal qui relève de chacun d’entre nous. Il est de notre devoir collectif de poser des gestes pour atteindre cette égalité. »

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.