Publicité

26 novembre 2021 - 18:00 | Mis à jour : 27 novembre 2021 - 09:01

Campagne 24 jours de Rêves d'enfants

Clara Veilleux devient ambassadrice pour Rêves d'enfants

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Vivant avec la maladie de Crohn et une colite ulcéreuse atypique, la petite Clara Veilleux devient ambassadrice pour la campagne du temps des Fêtes de Make-A-Wish/Rêves d’enfants, Québec.

La jeune fille de Saint-Martin avait bénéficié des services de cet organisme en réalisant son rêve d’enfant, soit celui d’avoir un véhicule récréatif (VR) pour y passer du temps en famille. Elle le recevait tout juste lors de notre première entrevue au mois de mai dernier.

Étant donné que le programme de l’été devait se faire en fonction des différentes opérations de Clara, la famille a choisi de garder le VR dans la cour. Cependant, l’année prochaine, ils seront installés au camping à La Guadeloupe où ils ont eu un coup de cœur lors d’une courte excursion cette saison. 

« On a dormi tous les jours dans sa roulotte. Je pense qu’en temps que parents ont a fait un gros investissement de temps pour ça. Quand on a recommencé à dormir dans la maison elle était vraiment triste », a confié Vanessa Veilleux, la mère de l’enfant.

C’est pour remercier l’organisme que Clara et ses parents n'ont pas hésité à répondre positivement lorsqu’elle a été contactée pour être ambassadrice de la campagne 24 jours Rêves d’enfants.

Ainsi, la journée du 2 décembre, elle fera partie des enfants vedettes d’une journée. Des messages publicitaires d’environ 30 secondes sur son histoire de rêve, seront diffusés sur plusieurs canaux de télévision tout au long de la journée. Cela du côté francophone et anglophone. Puis, le 22 décembre, elle sera à Ottawa pour représenter l’organisme. 

« Je trouve ça important qu'il présente l’histoire d’une petite fille de chez nous », a raconté la maman qui apprécie de pouvoir redonner de cette façon. 

La jeune fille a également été appelée pour représenter la Croix Bleue. Sa famille recevra donc prochainement un sapin de Noël en cadeau avec des décorations et l’entreprise à fait un don à Rêves d’enfants. 

À seulement trois ans, la petite Clara a réussi à aider une famille qu’elle a rencontrée cet été alors qu'elle était hospitalisée. Elle a convaincu une maman d’inscrire sa fille à Rêves d’enfants et elles ont finalement été acceptées. « C’est grâce à Clara parce que la maman nous disait qu'elle n'aurait jamais osé faire une demande. Elle ne pensait pas être éligible. Je ne pensais pas que ça me rendrait aussi heureuse mais j’étais super contente pour la personne. » 

Comment va Clara ?
Rappelons que la jeune fille de Saint-Martin a été diagnostiquée avec une colite ulcéreuse atypique en juin 2020. Cet été, alors que les médecins doutaient depuis un moment, ils lui ont finalement diagnostiqué la maladie de Crohn.

Le 13 juillet dernier, elle a dû subir une iléostomie. C’est une ouverture créée par voie chirurgicale au niveau de l’abdomen permettant l’évacuation des selles dans une poche extérieure. 

Elle continue toujours ses traitements et elle devra subir d’autres opérations car son état de santé reste fragile et compliqué. « On s’entend que c’est encore très intense. Son cas est particulier. » L’opération a permis une amélioration au niveau de la douleur mais sa maladie ne pourra malheureusement jamais guérir parce que son corps est déjà trop atteint.

Malgré tout, Clara garde sa joie de vivre et profite de beaux moments avec sa famille. 

À lire également
Une cagnotte pour soutenir la famille de Clara atteinte d'une maladie grave

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.