Publicité

2 décembre 2021 - 11:30

Investissement de 42 000 $

Une campagne pour inciter les jeunes à demander de l'aide

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

La Table des partenaires en Santé mentale et Dépendance de Beauce-Etchemin ont lancé aujourd'hui la campagne « Si toi aussi », qui vise à briser les tabous liés à la santé mentale et surtout, à inciter les jeunes à ne pas la banaliser.

Cette campagne d'information et se sensibilisation est menée en collaboration avec le fonds d'aide en santé mentale (fonds COVID-19) du CISSS de Chaudière-Appalaches et représente un investissement de 42 000$. Elle s'adresse aux jeunes de 15 à 35 ans des MRC Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et les Etchemins.

« Si toi aussi » souhaite que ceux-ci prennent conscience de l'importance de demander de l'aide et fait la promotion des nombreux outils disponibles dans la région ainsi que les différentes ressources à leur portée.

« Il faut en parler et que les jeunes en jasent. Pour pouvoir en parler, il faut être informés. Souvent, tout part de là. C’est ce qu’on a voulu faire, tous les partenaires de la campagne et nous, avec Si toi aussi. On veut que les jeunes se reconnaissent, s’informent, s’aident ou aident autour d’eux et que les organismes et intervenants de la région soient mieux connus », de préciser Julie Barrette, directrice de la Maison des Jeunes de Beauce-Sartigan.

Ainsi, sur son site internet et sur ses pages Facebook et Instagram, la campagne  s'adresse directement aux jeunes. Le site internet est interactif et permet notamment facilement de trouver l'organisme correspondant à ses besoins. Qui plus est, de courtes vidéos seront publiées sur les réseaux sociaux et des affiches seront installées prochainement dans divers lieux de la région. 

C'est grâce à une concertation avec les jeunes que leurs sujets ont été sélectionnés. À l’aide de mises en situation, « Si toi aussi » permet de mieux comprendre les quelques signaux possibles, de mieux connaître les façons d'aller chercher de l’aide et surtout, de démystifier la santé mentale. 

Pas moins de 18 organismes sont partenaires de la campagne, réalisée en collaboration avec l’agence La boîte, et sont fiers de contribuer à briser les tabous liés à la santé mentale et surtout, inciter la jeune génération à ne pas la banaliser.

« En 2018, les membres du comité ont organisé une journée d'échange sur le sujet Ensemble facilitons la demande des jeunes. Nous voulions nous unir et comprendre pourquoi les jeunes avec un problème de santé mentale ou de dépendance, ne demandaient pas ou peu d'aide », a expliqué Sophie Breton, directrice générale adjointe du Carrefour jeunesse-emploi. Suite à cette rencontre, un groupe de membres a été désigné pour trouver des solutions et c'est ainsi qu'est née cette campagne. 

Vous avez un scoop
Vous connaissez des personnes de la Beauce qui sont inspirantes et qui ont des histoires intéressantes à raconter ou encore des parcours de vie hors du commun ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.