Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Mise à jour de la situation

Guerre en Ukraine: Sylvain Longchamps reste pour l'instant

durée 10h00
16 mars 2022
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Les attaques russes s'approchant du petit village de Gorodok, près de Lviv, qu'il habite dans l'Ouest de l'Ukraine, le Beauceron Sylvain Longchamps commence à penser qu'il pourrait devoir quitter le pays avec son épouse. Mais il reste pour l'instant.

« Nous avons eu plusieurs alertes les deux derniers jours, mais heureusement elles n'ont pas été suivies par une attaque. Cependant, il y a eu effectivement une attaque dimanche matin sur la base militaire de Yavoriv.  C'est à peu près à 20-25 kilomètres à vol d'oiseau de chez nous.  Nous avons entendu au loin les explosions.  Mais depuis cette attaque, il n'y en a pas eu d'autres dans notre région », a-t-il expliqué dans un courriel envoyé à EnBeauce.com pour rendre compte de la situation alors que le conflit approche de sa troisième semaine d'engagement.

Rappelons que le natif de Saint-Georges réside en Ukraine depuis 12 ans. Il y travaille comme consultant en élevage porcin. Il est aussi marié avec Oksana Krompashchyk, une native du pays.

« Si les attaques dans l'Ouest deviennent plus fréquentes, nous partirons probablement, mais tant que ça demeure comme ça, nous allons rester », a-t-il indiqué.

Depuis la semaine dernière, le couple a hébergé des réfugiés du front de guerre, jusqu'à sept à un certain moment.

« Nous avions encore trois réfugiés, soit un homme avec son épouse et la mère de son épouse.  Ils ont pris la décision hier (lundi) de traverser en Pologne pour ensuite se rendre en Allemagne.  Vu que le mari ne peut pas les accompagner, il continue à rester chez nous.  Les deux femmes sont parties ce matin.  Nous devrions avoir des nouvelles lorsqu'elles auront réussi à traverser », a écrit Sylvain dans le courriel reçu mardi par EnBeauce.com.

«Nous demandons justice»
Hier, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé les parlementaires canadiens à « en faire plus pour arrêter la Russie, protéger l’Ukraine et ainsi protéger l’Europe de la menace russe ».

«Nous ne demandons pas tant. Nous demandons justice, un réel soutien qui va nous aider à triompher, à sauver des vies partout dans le monde», a−t−il dit en ukrainien lors d’une allocution virtuelle devant une Chambre des communes remplie à pleine capacité pour la première fois depuis le début de la pandémie.

Dans sa prise de parole d’une douzaine de minutes, M. Zelensky a réitéré sa demande, rejetée par l’OTAN, d’imposer une zone d’exclusion aérienne au−dessus du pays.

«Combien d’autres missiles de croisière doivent tomber sur nos villes avant que vous fassiez en sorte que cela arrive?», a−t−il demandé.

Il a aussi reproché l’absence de «réponse claire» face à la requête de son pays de devenir membre de l’OTAN.

Avec la collaboration de La Presse Canadienne

À lire également:
Guerre en Ukraine: Sylvain Longchamps accueille des réfugiés

Guerre en Ukraine: inquiétude et impuissance pour Olga Ulanova

Guerre en Ukraine: Sylvain Longchamps est encore dans son village

Un Beauceron en Ukraine: vivre la situation au jour le jour

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Passerelle de la rivière Famine: un projet d'envergure pour Saint-Georges

La construction de la nouvelle passerelle de la rivière Famine à Saint-Georges avait été confiée à l'entreprise Structure SBL de Saint-Benoît-Labre en ce début d'année. Désormais, la structure est prête et l'installation pourrait s'effectuer dès le 4 mars prochain.  Glenn Giguère, directeur construction et chargé de projets senior chez Structure ...

durée Hier 17h00

Urgence de l'hôpital de Saint-Georges: taux d'occupation à 138%

Selon les données recueillies sur le site du gouvernement du Québec, le taux d’occupation des civières à l'urgence de l'Hôpital de Saint-Georges se situait à 138%, à 14 h aujourd'hui. Comparativement, il était à 170% pour l'Hôpital de Thetford, 165% à l'Hôtel-Dieu de Lévis et 130 pour cent au Centre hospitalier de Montmagny.  À Saint-Georges, ...

21 février 2024

Journée «Portes ouvertes» au manège militaire de Beauceville  

Dans le cadre des Rendez-Vous d’Hiver Beauce Auto Ford Lincoln, le manège militaire de Beauceville du Régiment de la Chaudière tiendra une Journée Portes ouvertes  ce dimanche le 25 février, de 13 h à 15 h. L'événement est conjointement organisé avec le Corps de cadet 619. C’est une rare opportunité pour les citoyens d’en apprendre plus ...