X
Rechercher
Publicité

C'est la fête des Irlandais en ce 17 mars

Bonne Saint-Patrick!

durée 08h00
17 mars 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Aujourd’hui est le jour de la Saint-Patrick, où l’identité irlandaise est mise à l’honneur. Cette fête est très populaire au Canada et en particulier au Québec.

Il faut dire que le Canada et l’Irlande ont une histoire commune. Notre pays a servi de terre d’accueil aux Irlandais pendant de nombreuses années en fuyant la famine et la guerre.

De 1816 à 1860, on estime que sur les 1 million d’immigrants, 60 % étaient Irlandais. Et c’est par les ports de Québec et de Montréal qu’ils sont arrivés.

De nos jours, 15 % de la population canadienne est d’origine du pays du trèfle.

Origine de cette fête
Célébrée partout dans le monde où vivent des Irlandais, elle était au départ une fête chrétienne. Saint Patrick est avant tout le saint patron de l’Irlande. Au 5e siècle, ce missionnaire est venu partager le christianisme dans ce pays. La légende indique qu’il aurait pris un trèfle pour expliquer la Sainte-Trinité. Ainsi, le vert et le trèfle sont devenus l’emblème même de cette fête et du pays.

Il est vrai que maintenant, elle ressemble plus à une fête païenne avec ses défilés et la boisson en grande quantité. Malheureusement, depuis deux ans, les gens ne pouvant se rassembler ont dû revoir leur façon de festoyer.

Encore cette année, en Beauce, certains restaurants proposent des réjouissances, mais les grandes célébrations n’ont pas lieu.

Petite anecdote cocasse, au Québec, les gens considèrent qu’à cette fête, la météo a de fortes chances de se déchaîner et que la province subira la « Tempête de la Saint-Patrick ».

Avez-vous l'intention de célébrer le jour des Irlandais?

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le club de l’âge d’or de Notre-Dame-des-Pins cesse ses activités dans la générosité

La pandémie de COVID-19 a fait des dommages collatéraux dans la localité de Notre-Dame-des-Pins alors que le club d'âge d'or local, Joie et Sérénité, cesse ses activités le 31 mai. En effet, plusieurs des membres de l'organisation ont été emportés par le coronavirus, à un point tel que le club ne regroupe maintenant qu'une poignée de ...

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...

durée Hier 17h00

COVID-19 : la situation reste stable en Chaudière-Appalaches

Le bilan de la Santé publique régionale publié aujourd'hui reste stable par rapport à celui d'hier en Chaudière-Appalaches. Voici quel était le portrait ce matin dans les quatre centres hospitaliers de la région administrative concernant les hospitalisations liées à la COVID-19: - Hôpital de Saint-Georges : deux dans les unités de soins (0) ...