X
Rechercher
Publicité

Le Québec entre dans une 6e vague

COVID-19 : une recrudescence de la propagation en Chaudière-Appalaches

durée 10h00
31 mars 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le Québec serait bel et bien dans une 6e vague de la pandémie de la COVID-19.

En effet, le ministère de la Santé et des Services sociaux doit en faire l’annonce officelle sous peu, en se basant sur le rapport de l’Institut national de la santé publique (INSPQ).  

D'ailleurs, selon les données du CISSS régional, Chaudière-Appalaches n'échappe pas à la tendance de l'augmentation des cas et surtout de la transmission. Elle est de plus en plus rapide en raison de l'arrivée du sous-variant BA-2. 

On observe une hausse constante des cas COVID détectés par tests PCR au cours des quatre dernières semaines:

-Semaine du 27 février au 5 mars: 693 avec un taux d'incidence quotidien moyen de 22,9

-Semaine du 6 au 12 mars: 720 cas avec un taux d'incidence quotidien moyen de 23,8

-Semaine du 13 au 19 mars: 1 058 cas avec un taux d'incidence quotidien moyen de 34,9

-Semaine du 20 au 26 mars: 1 167 cas avec un taux d'incidence quotidien moyen de 38,5. 

Selon les données, le virus est toujours en circulation dans la communauté, même si la vie semble reprendre son cours normal. Ce serait les allègements dans les mesures sanitaires et également l’augmentation des contacts sociaux qui en seraient la cause. 

Occupation dans les hôpitaux de la région
Le territoire de Chaudière-Appalaches demeure l’une des régions au Québec où le taux d’occupation des urgences est le plus élevé. L’Hôtel-Dieu de Lévis et l’Hôpital de Thetford Mines dépassent largement leur capacité d’accueil avec 159 % et 150 %.

L’hôpital de Montmagny s’en tire bien avec 70 % de taux d’occupation, tandis que Saint-Georges est à 86 %.

Consignes de sécurité
Le CISSS-CA rappelle qu’à ce stade de la pandémie, il faut apprendre à vivre avec la COVID, mais qu’il faut rester prudent. Lorsque vous avez des symptômes, vous devez rester à la maison et faire un test rapide. Un minimum de 5 jours d’isolement total est requis ou tant est aussi longtemps que les symptômes demeurent. 

Par la suite, vous devez continuer à garder vos distances, porter un masque en tout temps et limiter vos contacts sociaux, particulièrement avec les personnes vulnérables. 

Le vaccin n’empêche pas la contagion, mais il diminue le risque d’hospitalisations et de décès. Le but est d’éviter l’engorgement des hôpitaux.  

« C’est important de se rappeler aussi les bonnes pratiques de prévention et contrôle des infections qui fonctionnent pour toutes les infections, et cela fera partie de l’équation pour bien apprendre à vivre avec la COVID dans le quotidien. Appliquer l’étiquette respiratoire, le lavage des mains et la vaccination qui reste le meilleur moyen de se protéger », rappellent les autorités. 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le club de l’âge d’or de Notre-Dame-des-Pins cesse ses activités dans la générosité

La pandémie de COVID-19 a fait des dommages collatéraux dans la localité de Notre-Dame-des-Pins alors que le club d'âge d'or local, Joie et Sérénité, cesse ses activités le 31 mai. En effet, les deux années de confinement et de restriction n'ont pas permis de tenir d'activités et comme il n'y a pas de relève en vue, les administrateurs du groupe ...

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...

durée Hier 17h00

COVID-19 : la situation reste stable en Chaudière-Appalaches

Le bilan de la Santé publique régionale publié aujourd'hui reste stable par rapport à celui d'hier en Chaudière-Appalaches. Voici quel était le portrait ce matin dans les quatre centres hospitaliers de la région administrative concernant les hospitalisations liées à la COVID-19: - Hôpital de Saint-Georges : deux dans les unités de soins (0) ...